Sciences

Deux ceintures d'astéroïdes autour d'Epsilon Eridani !

ActualitéClassé sous :Astronomie , epsilon eridani , ceinture d'astéroïdes

Par Laurent Sacco, Futura

Bien connue des amateurs de science-fiction, Epsilon Eridani, à 10 années-lumière, ressemble au Soleil. Depuis 2000, on sait qu'elle possède une planète mais les observations en infrarouge de Spitzer suggèrent aujourd'hui qu'elle est entourée de deux ceintures d'astéroïdes, trahissant la présence d'autres planètes.

Une vue d'artiste du système d'Epsilon Eridani. Crédit : Nasa/JPL-Caltech

Lorsque des astéroïdes entrent en collision ou que des comètes s'évaporent en s'approchant de leurs étoiles hôtes, des poussières sont abondamment libérées. Chauffées par les rayons de leur soleil, elles réémettent en infrarouge. Des télescopes sensibles à ces longueurs d'ondes, comme celui de Spitzer, un satellite de la Nasa, peuvent détecter ce rayonnement et en inférer la présence d'une ceinture d'astéroïdes.

C'est exactement de cette manière que des chercheurs comme Dana Backman viennent de mettre en évidence l'existence d'abord d'une puis de deux ceintures d'astéroïdes autour de l'étoile Epsilon Eridani.

Agée de seulement 800 millions d'années, cette étoile qui ressemble beaucoup au Soleil, tout en étant légèrement moins massive, alimente depuis longtemps les spéculations puisqu'elle fut l'une des premières à être écoutée dans le domaine radio à la fameuse longueur d'onde de 21 cm dans le cadre du  programme Seti des années 1960.

L'espoir d'y découvrir par ce moyen une civilisation extraterrestre fut déçu mais Issac Asimov et Frank Herbert furent parmi les nombreux auteurs de science-fiction à situer des aventures de l'homme dans la Galaxie autour de cette étoile devenue mythique. Aujourd'hui encore, on retrouve des références à elle dans des séries comme Star Trek et Babylon 5, peut-être d'ailleurs parce qu'on y a bel et bien découvert une exoplanète à partir de 2000 ainsi qu'un anneau de comètes faisant penser à notre propre ceinture de Kuiper.


Le système planétaire d'Epsilon Eridani comparé au système solaire. Voir les commentaires dans le texte. Cliquez pour agrandir. Crédit : Nasa/JPL-Caltech

Anneaux et planètes sont liés

Les observations fournies par Spitzer permettent maintenant de dresser un nouveau portrait d'Epsilon Eridani et d'établir une intéressante comparaison avec notre propre système solaire. Selon les chercheurs, il se pourrait que celui-ci, au moment où la vie a démarré sur notre planète, ressemblait assez à celui observé aujourd'hui autour d'Epsilon Eridani.

La première ceinture d'astéroïdes est située à 3 unités astronomiques (UA) de l'étoile, exactement comme dans le système solaire, et la seconde à 20 UA, avant l'anneau de comètes qui s'étend sur une distance comprise entre 35 et 90 UA. Leur présence signale celle de planètes de la même façon que, autour du Soleil, l'existence de Jupiter a empêché la formation d'une planète à la place de l'actuelle ceinture d'astéroïdes et la maintient relativement stable par le jeu des effets de résonances gravitationnelles. On sait d'ailleurs que la planète Epsilon Eridani b se trouve à 3,4 UA et possède une masse d'environ 1,5 fois celle de Jupiter. Ainsi, il devrait exister au moins une autre planète pour expliquer la présence du second anneau.

Epsilon Eridani posséderait donc au moins trois planètes puisque l'on suspecte déjà l'existence d'Epsilon Eridani c depuis quelques années. Sa masse serait de 0,1 fois celle de Jupiter et elle orbiterait à 35 UA environ d'après les estimations fournies par des simulations numériques des concentrations de comètes autour de l'étoile.

Ce n'est pas la première fois que l'on détecte plusieurs ceintures d'astéroïdes autour d'une exoplanète mais il s'agit ici de la plus proche et les informations fournies font de plus en plus ressembler le système d'Epsilon Eridani au nôtre. La réalité rejoindra-t-elle la fiction ?

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.