Sciences

Un des deux bras de la Voie lactée serait bien plus long...

ActualitéClassé sous :Astronomie , Tom Dame , voie lactée

La forme exacte de notre Galaxie n'est pas encore très bien comprise. Deux astronomes du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CFA) viennent de se servir d'un petit radiotélescope pour la préciser. Ils auraient découvert un prolongement au bras Écu-Croix, encore appelé bras du Centaure.

Le nouveau bras (new arm) découvert par les deux astronomes de Harvard est bien visible en haut sur ce schéma. Il serait le prolongement du bras Écu-Croix, encore appelé bras du Centaure ou Scutum-Centaurus Arm en anglais, qui est le correspondant symétrique du bras spiral de Persée, de l’autre côté de la Galaxie. © Tom Dame
  • De la Voie lactée aux galaxies : un dossier à découvrir 

La structure de notre Voie lactée est l'objet de bien des spéculations depuis le temps de celles de Thomas Wright et Emmanuel Kant. On ne peut malheureusement la déduire que d'observations indirectes puisque nous en faisons partie. À moins d'imaginer que la découverte d'une nouvelle physique, par exemple au LHC avec la production de trous de ver, ne nous donne la clé du voyage intergalactique, nous sommes condamnés à ne jamais pouvoir contempler la Voie lactée de l'extérieur. De plus, la présence de poussières dans le milieu interstellaire fait obstacle à l'observation des régions lointaines de la Galaxie à travers le disque d'étoiles dans lequel le Soleil se trouve.

Heureusement, la découverte de la fameuse raie à 21 cm de l'hydrogène atomique neutre a permis à Oort et ses collègues de lever le voile en partie sur la structure de la Voie lactée. Il existe également une molécule qui constitue un excellent traceur de l'hydrogène moléculaire. Il s'agit de la molécule de monoxyde de carbone (CO) qui possède des raies d'émissions caractéristiques visibles à travers les nuages de poussières. Ces raies seraient émises en réponse à des collisions avec les molécules d'H2.

La Voie lactée, une galaxie spirale

Thomas Dame et Patrick Thaddeus s'intéressent depuis longtemps à la structure de notre Galaxie et ils viennent de publier un nouvel article sur Arxiv (en lien ci-dessous) dans lequel ils annoncent avoir détecté une portion d'un bras spiral de la Voie lactée, inconnue jusqu'ici. Une découverte réalisée en utilisant un petit radiotélescope de 1,2 mètre de diamètre pour observer les raies du CO.

Selon eux, il s'agit du prolongement du bras Écu-Croix, encore appelé bras du Centaure ou Scutum-Centaurus Arm en anglais. Symétrique du bras spiral de Persée de l'autre côté de la Galaxie, il serait passé inaperçu lors des campagnes de cartographie à l'aide de la raie à 21 cm, ne se trouvant pas dans le plan du disque galactique.