Sciences

En bref : Encelade arrose Saturne !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Encelade , saturne

Le télescope Herschel a identifié l'origine de la vapeur d'eau détectée dans la haute atmosphère de Saturne. C'est le satellite Encelade qui en est à l'origine.

Les jets de glace qui s'échappent du pôle sud d'Encelade alimentent en vapeur d'eau l'atmosphère de Saturne. © Nasa/JPL

Il aura fallu quatorze ans pour comprendre d'où provenait la vapeur d'eau que le télescope spatial Iso avait détecté en 1997 autour de Saturne. C'est une nouvelle fois dans l'infrarouge que la solution a été trouvée.

On savait depuis 2005 que Encelade, un petit satellite glacé qui orbite environ à 238.000 kilomètres de Saturne, produit des geysers de vapeur d'eau. Des failles situées au niveau du pôle sud, baptisées « rayures de tigres » en raison de leur aspect, laissent échapper chaque seconde environ 250 kilogrammes de vapeur d'eau. En 2009 les scientifiques de la mission Cassini, la sonde qui circule dans le voisinage de Saturne depuis 2004, annoncèrent que les panaches de glace d'Encelade injectaient du chlorure de potassium dans l'anneau E, laissant penser que cette vapeur d'eau jouait un rôle plus important que prévu dans l'environnement de la planète géante gazeuse. Herschel vient donc de découvrir en infrarouge ce qui jusque-là était resté transparent dans les longueurs d'onde visibles : Encelade est escorté sur son orbite d'un immense anneau de vapeur d'eau de 50.000 kilomètres d'épaisseur dont 3 à 5 % retombent sur Saturne.

Pour les responsables de l'Esa, Encelade devient du même coup le seul satellite dans le Système solaire capable de modifier la composition chimique de la planète autour de laquelle il orbite.