Les anneaux de Saturne sont la structure du Système solaire qui fascinent le plus. Vers 2017, la sonde Cassini devrait s'en approcher comme jamais auparavant et fournir de nouveaux éclairages sur l'histoire de leur formation et leur composition. © Nasa / JPL

Sciences

La sonde Cassini entame la mission Solstice

ActualitéClassé sous :Astronautique , Astronomie , Cassini

Treize ans après son lancement, la sonde Cassini poursuit son voyage dans le système saturnien, avec un bilan scientifique aujourd'hui considérable. Dénommée mission Solstice, la nouvelle étape du programme fait la part belle aux changements saisonniers et climatiques de Saturne et ses lunes. Elle devrait s'achever en 2017.

Lorsque la sonde Cassini-Huygens est lancée en 1997, les agences spatiales qui participent à ce projet se doutent bien que la sonde fonctionnera au-delà des quatre années contractuelles. La sonde est entrée dans l’orbite de Saturne en 2004, juste après le solstice d'hiver de la partie septentrionale de la planète. Après une première extension de mission jusqu'en 2010, pour observer intégralement l'équinoxe d'août 2009, les responsables de la mission ont repoussé une nouvelle fois l'âge de la retraite de Cassini. À la fin du mois de septembre 2010, la sonde a ainsi débuté une nouvelle mission dont l'objectif est d'observer le système saturnien au-delà du solstice d'été de l'hémisphère nord de Saturne, donc jusqu'à septembre 2017.

« Après presque sept ans en transit et six ans dans l'orbite de Saturne, le vaisseau spatial continue son petit bonhomme de chemin », a déclaré Bob Mitchell, directeur du programme Cassini du Laboratoire de recherche sur la propulsion (JPL) de la Nasa. « Avec sept ans de plus devant lui, la science devrait être aussi passionnante qu'elle l'a été jusqu'à maintenant. »

Cassini, dans la lignée des missions Voyager et Galileo

Pour les scientifiques, cette nouvelle extension est évidemment une très bonne nouvelle, d'autant plus que malgré son séjour prolongé dans l'espace, la sonde et ses instruments semblent fonctionner correctement. D'ici à 2017, le programme des observations promet d'être dense. Les découvertes faites sur les mondes de Saturne au premier rang desquels figurent Titan, Encelade, les anneaux et la planète elle-même, en appellent d'autres et demandent des réponses.

Cassini poursuivra leur étude et continuera d'observer le majestueux système d'anneaux et la magnétosphère de la planète. En fin de mission, la sonde fera plusieurs plongées répétées entre Saturne et ses anneaux pour explorer la structure interne de la planète, ses fluctuations magnétiques et la masse des anneaux.