Le 22 juin 2016, l’Inde lançait 20 satellites en une seule fois. Début février 2017, elle battra son propre record et aussi le record mondial en envoyant 103 satellites en un seul lancement. © Isro

Sciences

Record : l’Inde a lancé 104 satellites en une seule fois

ActualitéClassé sous :Astronautique , ISRO , Inde

Par Xavier Demeersman, Futura

Pari gagné pour l’Isro qui a réussi le lancement de 104 satellites en un seul tir. Un record. Cartosat-2 series représentait à lui seul la moitié de la charge utile. Parmi les 103 autres, tous des nanosatellites, 96 sont américains. La société Planet qui en a disposé 88 à bord, a pu compléter sa constellation de satellites photographiant la Terre. Il s’agit de la plus grande flotte jamais déployée.

Ce mercredi 15 février à 3 h 58 TU (4 h 58 heure de Paris), l'agence spatiale indienne Isro (Indian Space Research Organization) a réussi son pari de lancer 104 satellites en un seul tir. Un record qui bat le précédent de - 39 -, établi par la Russie en juin 2014. Ce tir était le 39e pour un lanceur PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle) - le 38e consécutif avec succès -, au Centre spatial de Satish Dhawan dans l'État de Sriharikota au sud-est de l'Inde, sur lequel les caméras du monde entier étaient braquées lors de ce moment historique.

À bord, aux côtés du satellite de cartographie indien Cartosat-2 series qui, à lui seul (714 kg), représentait plus de la moitié de la charge utile embarquée de 1.378 kg, étaient donc blottis 103 nanosatellites appartenant à diverses organisations du monde entier. La grande majorité d'entre eux, 96 pour être exact, sont américains. L'Isro en a fourni deux, les Pays-Bas, la Suisse, Israël, le Kazakhstan et les Émirats arabes unis, un seul chacun. À noter que parmi tous les satellites américains embarqués, 88 sont la propriété de la société Planet, laquelle dispose désormais de 138 cubesats Dove (Flock-3p) pour photographier la Terre en haute résolution. Il s'agit, à ce jour, de la plus grande constellation de satellites déployée autour de notre Planète.

Lancement de PSLV-C37 avec à son bord 103 nanosatellites (664 kg) et Cartosat-2 series (714 kg). © Isro, Around Telugu, Youtube

Tous ces passagers ont été installés sur les orbites prévues. « C'est un défi technique de lancer autant de satellites à la fois sur la bonne orbite, a salué, Mathieu Weiss, représentant du Cnes en Inde interrogé par l'AFP, car ils n'ont pas la même trajectoire, et de les lâcher de manière à ce qu'ils ne se touchent pas les uns les autres ».

Lancée sur une trajectoire de succès qui l'a projetée sur le devant de la scène mondiale des lancements commerciaux en alliant fiabilité et coûts réduits, l'Isro a inscrit dans son programme pour la fin de cette année l'envoi de deux rovers lunaires, l'un indien et l'autre japonais, ainsi qu'une mission vers Vénus dont on ne sait rien pour l'instant.

Pour en savoir plus

L'Agence spatiale indienne va lancer 103 satellites en un seul tir

Article de Xavier Demeersman publié le 10/01/2017

Début février, l'Inde va lancer en une seule fois 103 satellites. Du jamais vu. Même si une centaine d'entre eux sont des microsatellites, ce tir confirme la progression de l'Inde dans le domaine spatial.

L'Inde entend frapper un grand coup sur la scène internationale des lancements de satellites au cours de la première semaine de février. L'Isro (Indian Space Research Organisation) a en effet annoncé qu'elle se prépare à envoyer pas moins de 103 satellites en un seul tir. La nouvelle puissance spatiale entend bien attirer ce jour-là l'attention du monde entier (et donc des clients) en pulvérisant l'actuel record détenu depuis presque trois ans par la Russie, avec 39 satellites lancés en un seul tir.

Le lancement se fera depuis le spatioport de Sriharikota dans l'État d'Andhra Pradesh, au sud-est de l'Inde. Vingt satellites ont été ajoutés aux 83 qui devaient partir initialement fin janvier à bord du lanceur PSLV-C37 (PSLV pour Polar Satellite Launch Vehicle). Le départ a donc été décalé de quelques jours. Parmi les derniers ajoutés figurent trois satellites de l'Isro : une unité de la série Cartosat-2 (730 kg), INS-IA (30 kg) et INS-1B (30 kg). Le premier représente à lui seul près de la moitié de la charge utile de 1.350 kg. Les autres, propriétés de divers pays, sont, comme on peut s'en douter, des microsatellites.

Les ambitions spatiales de l’Inde

Ces futurs lancements suivent une très bonne année 2016 couronnée de nombreux succès. La progression de l'Inde dans le domaine spatial se confirme. Le pays a multiplié les projets scientifiques et commerciaux comme IRNSS, le GPS indien et aussi RLV-TD (Reusable Launch Vehicle-technology Demonstrator), une navette spatiale réutilisable. Et cela, à un coût réduit. À noter également que l'Inde a renforcé sa collaboration avec la France.

En juin dernier, l'Isro battait son précédent record de lancements en une seule fois : 20 satellites à bord du lanceur PSLV-C34. 34 furent mis en orbite au total en 2016. L'un d'entre eux, seule exception, fut lancé par Arianespace.

CubeSats : des microsatellites à l’assaut de l'espace  Durant de nombreuses années, les satellites sont restés compliqués à développer et à produire, notamment au niveau de leur électronique interne faite sur mesure. Cependant, depuis quelque temps, on voit émerger des microsatellites tout aussi capables et à la taille bien plus réduite. La chaîne Euronews et l’Agence spatiale européenne (Esa) nous en parlent au cours de ce nouvel épisode de Space. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.