Sciences

Extension de la mission SOHO : vers Solar Orbiter

ActualitéClassé sous :Astronautique , SOHO , Solar and Heliospheric Observatory

Plus de 10 ans après son lancement, en décembre 1995, l'Agence spatiale européenne a décidé de prolonger l'activité opérationnelle de SOHO (Solar and Heliospheric Observatory), l'observatoire du Soleil et de l'héliosphère ESA / NASA, jusqu'en décembre 2009.

Le Soleil en ultraviolet avec l'instrument EIT (Extreme ultraviolet Imaging Telescope) de SOHO. Ici, à la longueur d'onde 171 angstroms, la matière brillante est à 1 million de degrés !

Cette extension de la mission s'explique par le retour scientifique significatif et le comportement remarquable des instruments du satellite qui après plus de 10 ans dans l'espace continuent de fonctionner de façon satisfaisante.

Les relations Soleil-Terre

Le Soleil est un des thèmes principaux de recherche de l'Agence spatiale européenne qui est partie prenante dans le Programme international 'Vivre avec une étoile' (ILWS). Ce programme constitue une initiative sans précédent car des agences spatiales du monde entier unissent leurs efforts afin d'étudier la manière dont les variations de l'activité solaire affectent l'environnement de la Terre et d'autres planètes aussi bien à court terme qu'à long terme. Un ensemble cohérent de missions d'études du Soleil ont été lancées et l'effort est prévu pour continuer ces prochaines années avec la mise à poste de Solar-B (ESA/JAXA), Proba-2 (ESA) ou encore STEREO et Solar Dynamics Orbiter pour le compte de la NASA.

Avec le lancement de missions comme Ulysses, la première sonde à explorer les régions de l'espace situées au-dessus et en dessous des pôles solaires, SOHO qui observe plus particulièrement l'atmosphère du Soleil et les mouvements qui agitent sa surface (en fournissant chaque jour un "bulletin météorologique" solaire) ou encore des quatre satellites de la constellation Cluster II qui étudient les interactions entre le vent solaire et la magnétosphère terrestre, la communauté scientifique a fait des avancées significatives dans la compréhension des propriétés physiques du Soleil et les relations Soleil-Terre. Ainsi, des prévisions météorologiques du Soleil ont été mises en place afin de prévoir l'activité du Soleil qui peut affecter la distribution de l'électricité sur Terre et perturber le trafic aérien et les systèmes de télécommunications ou encore le fonctionnement des satellites en orbite et menacer la sécurité des astronautes.

L'après SOHO

L'après SOHO est déjà dans les cartons de l'ESA. Il s'agit de la mission Solar Orbiter qui vise à observer à très haute résolution la surface du Soleil et l'héliosphère. Pour cela la sonde s'approchera de l'étoile comme aucune autre mission ne l'aura jamais fait auparavant. La communauté scientifique souhaite le lancement de la mission rapidement, mais compte tenu des perspectives financières actuelles, la sonde ne sera pas lancée avant 2015.