Mars figure au programme de SpaceX. Son P-DG, Elon Musk, a annoncé que son entrprise pourra y envoyer un équipage d'ici dix à vingt ans. © Pat Rawlings/Johnson Space Center

Sciences

En bref : SpaceX veut aller sur Mars

ActualitéClassé sous :Astronautique , SpaceX , Elon Musk

Sélectionnée par la Nasa pour convoyer du fret vers la Station spatiale internationale et en course pour développer un véhicule spatial habité, SpaceX, emportée par son élan, annonce maintenant avoir la planète Mars en ligne de mire.

Dans un entretien accordé au Wall Street Journal, Elon Musk, le P-DG de la société SpaceX n'a pas hésité à affirmer qu'il pourrait être en mesure d'envoyer un équipage humain dans l'espace d'ici à trois ans et une expédition sur la planète Mars dans dix à vingt ans. « Un avenir où l'Humanité est partie pour explorer les étoiles est un avenir incroyablement enthousiasmant, et inspirant, et c'est ce que nous essayons d'aider à accomplir ».

Après avoir été sélectionnée par la Nasa pour desservir la Station spatiale en fret, SpaceX n'est plus à un défi près. La firme est également engagée dans le développement d'un véhicule spatial habité qui pourrait être utilisé par la Nasa pour envoyer des Hommes à bord de l'ISS. Enfin, avec sa gamme de lanceurs, SpaceX compte bien être présente sur tous les créneaux du marché des lancements institutionnels et commerciaux.

Dévoilé il y a quelques jours, le lanceur Falcon Heavy de SpaceX pourrait se voir confier des missions martiennes. © SpaceX

L'ascension de SpaceX

Pour l'instant, les succès initiaux de SpaceX, devenue la première société privée à lancer un satellite et une capsule récupérable, lui ont permis d'engranger des contrats de lancements importants, comme celui du lancement d'une partie de la constellation IridiumNext ou du satellite de télécommunications SES-8 à placer sur une orbite de transfert géostationnaire. Mais qu'adviendra-t-il aux premiers échecs ?

L'assurance d'Elon Musk face à l'avenir est à encourager. Il aura d'ailleurs l'occasion de s'expliquer sur l'avenir de sa société lors de la seconde conférence sur l'accès à l'espace par des firmes privées, organisée par l'Académie internationale d’astronautique et qui se tiendra à Arcachon en France du 30 mai au 1er juin.