Après Jason 3 en janvier, pour son deuxième lancement de l'année, SpaceX change de braquet. Les 550 kilogrammes du satellite d'océanographie Jason 3 laissent la place aux 5,3 tonnes du satellite de télécommunications SES 9. © SpaceX

Sciences

Falcon 9 : SpaceX reporte son lancement à ce soir

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , SpaceX , Falcon 9

Rémy Decourt, Futura-Sciences

Le lancement du Falcon 9 de SpaceX, prévu mercredi soir, a été remis à aujourd'hui, même heure. Comme souvent, l'entreprise ne donne pas de détails sur la raison de ce report. Le lanceur porte le satellite de télécommunications SES 9 et une nouvelle tentative de récupération de l’étage principal sur une barge en mer devrait avoir lieu. Mais les chances de succès de cette opération sont maigres, car la trajectoire imposée pour l'injection du satellite vers son orbite ne sont pas idéales pour cette manœuvre.

Pour son deuxième lancement de l'année, après Jason 3 le 17 janvier, SpaceX prévoit la mise en orbite du satellite de télécommunications SES 9, de l'opérateur SES. Le lancement était initialement prévu dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 février, à l'intérieur d'une fenêtre de tir de 90 minutes, s'ouvrant à 00 h 46 aura lieu depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride. Il a été reporté peu de temps avant le tir pour une raison que SpaceX n'a pas précisée. Il sera retenté cette nuit, à la même heure, et pourra être vu en direct depuis le site Internet de SpaceX .

Construit par Boeing Satellite Systems, SES 9 est conçu pour fonctionner pendant au moins 15 ans en orbite géosynchrone avec une charge utile de 12,7 kilowatts et 57 répéteurs haute puissance en bande Ku. Il sera positionné à 108,2 degrés Est et couvrira l'Asie du Sud, l'Indonésie et les Philippines.

La carcasse fumante de l'étage principal du Falcon 9 qui a lancé Jason 3 le 17 janvier 2016. Après une belle trajectoire à destination de la barge de récupération, l'étage n'a pas eu de chance au moment de se poser. Le dysfonctionnement d'un des quatre pieds de l'étage et des creux de quelques mètres ont rendu impossible la stabilisation de l'étage dès son atterrissage. © SpaceX

Le satellite SES 9 sera opérationnel pour les Jeux Olympiques de Rio

La mise à poste de SES 9 se fera en deux temps. Après une séparation avec le lanceur 31 minutes après son décollage, le satellite utilisera un moteur d'apogée biliquide chimique pour atteindre rapidement une orbite synchrone de 24 heures puis de la propulsion électrique pour circulariser l'orbite finale et supprimer l'excentricité à 36.000 kilomètres au-dessus de l'équateur. En pratique, plusieurs mois seront nécessaires au satellite pour atteindre cette position géostationnaire.

Cependant, en raison de reports successifs (septembre, octobre et décembre 2015) qui ont fortement perturbé la commercialisation du satellite et chahuté le cours de l'action SES, SpaceX, en concertation avec SES, a décidé de modifier le profil de vol de son lanceur afin de réduire de quelques semaines le temps requis par SES 9 pour atteindre sa position définitive. Une décision qui garantit une date de mise en service opérationnelle au troisième trimestre 2016 et devrait permettre au satellite d'être opérationnel pour diffuser les Jeux Olympiques de Rio (Brésil) qui s'ouvriront le 5 août 2016.

Cette décision n'est pas sans conséquence pour SpaceX. Elle rendra plus difficile la récupération de l’étage principal du lanceur qui aura une plus grande distance à parcourir avant de venir se poser sur la barge de récupération.

Falcon 9 : crash du premier étage du lanceur de SpaceX  L’objectif de SpaceX est de rendre ses lanceurs réutilisables. C’est pourquoi l’entreprise américaine travaille à faire revenir sur terre le premier étage du Falcon 9. L’exploit ayant été réussi sur la terre ferme, la firme a ensuite tenté l’atterrissage sur une barge en mer, sans succès. Voici les premières images du crash en vidéo. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.