Santé

L’opiorphine, le nouvel antidouleur pour remplacer la morphine ?

VidéoClassé sous :médecine , morphine , douleur

Par Jonathan Sare, Futura

La prise en charge de la douleur fait partie du traitement des maladies. À ce jour, dans les cas de douleurs sévères, la seule solution est d'utiliser la morphine mais au prix de nombreux et importants effets secondaires. L'opiorphine pourrait avoir les mêmes vertus analgésiques que la morphine mais sans ses effets délétères pour le patient. L'Institut Pasteur a interviewé Catherine Rougeot, chef du laboratoire de Pharmacologie des régulations neuro-endocrines, afin d'en savoir plus sur le sujet.

Dans de nombreux cas, lutter efficacement contre la douleur sévère implique l'administration de morphine. Cette substance, issue du pavot somnifère, est extrêmement efficace dans les premiers temps du traitement. Elle a cependant de nombreux effets secondaires. Constipation, nausées, détresse respiratoire, tolérance, addiction... font partie des principaux effets indésirables.

L'opiorphine, quant à elle, ne provoque pas de dépendance, ni de tolérance ou de constipation. Cette substance isolée et caractérisée à partir de salive humaine a été découverte par des chercheurs de l'Institut Pasteur. Elle possède des effets analgésiques semblables à ceux de la morphine. Encore en phase de tests précliniques, cette molécule pourrait être par la suite utilisée dans le milieu hospitalier.

© Institut Pasteur