Santé

Kezako : peut-on vraiment faire confiance à nos yeux ?

VidéoClassé sous :biologie , vision , oeil

L'œil humain peut différencier près de huit millions de nuances de couleurs. Pourtant, cet organe si avancé ne donne que peu d'informations à notre cortex pour créer une image. Alors que se passe-t-il exactement lorsque nous voyons ? Unisciel et l'université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce surprenant organe.

Le fonctionnement de l'œil est analogue a celui d'une camera ou d'un appareil photo. La lumière traverse d'abord la cornée qui s'occupe, avec le cristallin, de la mise au point de l'image. La quantité de lumière est ensuite gérée par la pupille, qui s'ouvre et se ferme à l'image d'un diaphragme. Finalement, l'image se forme au fond de l'oeil, sur la rétine. C'est elle qui va interpréter la lumière avec des capteurs en forme de cônes et de bâtonnets.

Chaque cône est sensible à l'une des trois couleurs, jaune, bleu ou vert. Les bâtonnets interviennent lorsque la lumière est très faible et ne captent qu'en noir et blanc. Une fois reçue par ces capteurs, l'image est envoyée au cerveau par le nerf optique pour être ensuite traitée par le cortex visuel. En effet, les informations fournies par l'œil sont sommaires et l'image réelle n'est nette et en couleur qu'au centre. Une grande partie de notre vision périphérique n'est donc qu'une interprétation du cerveau.

© Unisciel
© Christian G.,FlickrCCby-nc-sa 2.0