Santé

Interview 5/5 : excès ou absence de viande consommée sont-ils néfastes ?

VidéoClassé sous :Nutrition , végétarien , alimentation végétarienne

Les régimes végétariens sont à la mode, mais quelles sont les conséquences de la suppression de la viande de l'alimentation ? Existe-t-il des risques? Nous avons posé la question à une nutritionniste, Béatrice de Reynal.

Pourquoi manger de la viande ?

La viande est bonne pour la santé car elle apporte du fer. Elle contient évidemment des protéines mais il existe d'autres possibilités d'en trouver. Certaines viandes, comme le bœuf et l'agneau, sont très riches en fer, les huîtres, les moules, les coques aussi. Le fer est important pour l'organisme. Toutefois la consommation de viande doit rester modeste, car elle contient beaucoup de graisses. Globalement, les Français mangent trop de viande, la consommation idéale se situant à 100 g environ par jour et par adulte, cinq fois par semaine.

À quoi sert le fer contenu dans la viande ?

Le fer entre dans la composition des globules rouges, c'est lui qui transporte l'oxygène. Il entre aussi dans la fabrication du muscle. Si vous manquez de fer, vous risquez l'anémie. Pour donner quelques chiffres, 96 % des enfants à l'âge de quatre ans sont carencés en fer, de même que la plupart des femmes.

En quoi viande et fer font-ils bon ménage ?

Le fer issu de la viande est plutôt bien absorbé par le corps humain. Il existe aussi des légumes riches en fer mais celui-ci reste très mal assimilé. Les femmes et les enfants sont, comme on l'a vu, les plus touchés par les carences en fer, en ce sens l'alimentation végétarienne n'est pas adaptée à la croissance ni à la grossesse. Il ne faut pas bannir la viande car elle reste indispensable. Il faut simplement en limiter la consommation.

Apports nutritifs : viandes rouges ou blanches ?

Les viandes rouges sont les plus riches, elles contiennent des protéines, du fer, et des vitamines du groupe B. Mais chaque produit a ses spécificités.