Santé

Des cellules souches survivent à la mort de l'organisme

VidéoClassé sous :biologie , cellule souche , Institut Pasteur

-

Les cellules souches, indifférenciées, peuvent former, en se divisant et en se spécialisant, différents types de tissus, ce qui les rend prometteuses pour des méthodes de médecine régénérative. Des chercheurs de l'Institut Pasteur ont découvert qu'elles peuvent survivre jusqu'à 17 jours après la mort de l'organisme. Surpris, les biologistes pensent que là résident des clés pour mieux les utiliser. 

En mai 2012, une équipe de l'Institut Pasteur annonçait la découverte de cellules souches vivantes dans les muscles d'une personne décédée depuis 17 jours, et dont le corps a été maintenu à 4 °C. D'autres expériences, chez la souris, montraient également la longue survie de ces cellules dans la moelle osseuse.

Dans cette vidéo, Fabrice Chrétien, de l'Institut Pasteur, explique l'intérêt scientifique de cette découverte. Si ces cellules survivent sans apport d'oxygène ni nourriture, c'est sans doute parce que, justement, ce stress brutal les a conduites à s'installer dans un état de dormance, avec un métabolisme très bas.

Cette découverte signifie que les cellules souches interagissent plus qu'on le pensait avec leur environnement et sont capables de modifier leur métabolisme en fonction de circonstances externes. Cet effet des conditions extérieures laisse espérer que seront découverts des moyens d'agir sur elles, pour les conserver ou les diriger.

© Sup'Biotech, Institut Pasteur