La pilule est la méthode contraceptive la plus utilisée en France. © JPC-PROD, Fotolia

Santé

La pilule contraceptive, comment ça marche ?

Question/RéponseClassé sous :Sexualité , pilule , ovulation

Quel est le principe de fonctionnement de la pilule contraceptive ? Quelle est son action sur le corps de la femme ? Futura vous aide à mieux comprendre.

Avant d'expliquer le mode d'action de la pilule contraceptive, il faut d'abord dire qu'il existe deux grands types de pilules : les pilules combinées et les pilules progestatives.

Types de pilules : combinées et progestatives

Ainsi, la majorité des pilules contraceptives sont dites « combinées » (ou « oestroprogestatives »), c'est-à-dire qu'elles contiennent deux hormones :

D'autres sont composées uniquement d'un progestatif : ce sont les pilules progestatives. Elles sont destinées par exemple aux femmes chez qui la prise d'œstrogènes est contre-indiquée.

Comment fonctionne une pilule combinée ?

Le mode d'action des pilules combinées est multiple :

  • Blocage de l'ovulation : les pilules combinées visent à diminuer la concentration dans le sang des deux hormones responsables de l'ovulation et produites au niveau de l'hypophyse : l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH) ;
  • Barrer la route aux spermatozoïdes : le progestatif va épaissir la glaire cervicale au point de la rendre impénétrable aux spermatozoïdes ;
  • Rendre la nidation impossible : la pilule combinée agit aussi sur la muqueuse utérine, empêchant l'implantation éventuelle d'un embryon.

Pilule progestative : quels effets ?

Les pilules progestatives contiennent un progestatif en très faibles quantités. Leur principal effet va donc être de bloquer le passage des spermatozoïdes. En revanche, comme le souligne le ministère de la Santé sur son site choisirsacontraception.fr, ces pilules « ne bloquent pas systématiquement l'ovulation ».

En vidéo : imprimez votre clitoris en 3D  Une chercheuse indépendante, Odile Fillod, est à l’origine de ce projet qui a pour objectif de mieux enseigner l’anatomie féminine aux jeunes. Une vidéo montre l’impression de ce clitoris en 3D.