L’éjaculation précoce a généralement une origine psychologique. © Suzanne Plumette, fotolia

Santé

L’éjaculation précoce : causes et traitement

Question/RéponseClassé sous :Sexualité , éjaculation précoce , stress
 

L'éjaculation précoce, ou plutôt l'éjaculation prématurée, concerne une partie des hommes, pour certaines raisons relativement bien identifiées. Lesquelles ? Le Dr François Grima, urologue à Paris, vous explique. Des solutions existent pour prolonger le plaisir.

L'éjaculation précoce est un trouble caractérisé par le fait d'éjaculer trop rapidement lors d'un rapport sexuel. Les spécialistes la qualifient plus volontiers d'éjaculation « prématurée », ce qui paraît plus approprié. Exception faite de rares atteintes neurologiques, ce trouble relève la plupart du temps, de troubles psychologiques.

Les causes de l'éjaculation précoce

Les tempéraments anxieux, les stressés (souvent avant 40 ans) sont davantage exposés à l'éjaculation prématurée. Le mode de vie également retentit sur la qualité des relations sexuelles et donc sur la maîtrise de l'éjaculation par l'homme. Une fois le trouble installé, il peut s'engager dans un véritable cercle vicieux.

Traitement de l'éjaculation précoce : la sexothérapie

Pour en sortir, le patient devra le plus souvent s'engager dans une sexothérapie. D'une durée variable, celle-ci vise à aider le patient à maîtriser son éjaculation. En parallèle, pour redonner rapidement confiance, le médecin dispose également de solutions médicamenteuses : antidépresseurs ou dérivés de la morphine par exemple. Connus pour leur capacité à retarder l'éjaculation, ces dérivés ne traitent pas les causes du problème.

Source : interview du Dr François Grima, urologue à Paris, 28 novembre 2011