Santé

Pourquoi l'hélium change-t-il la voix ?

Question/RéponseClassé sous :Santé , hélium , voix aiguë

Par Nathalie Mayer, Futura

 

Nous avons tous déjà assisté à cette scène : quelqu'un inspire de l'hélium et sa voix change du tout au tout, devenant plus aiguë et nasillarde.

Inspirer de l’hélium, un gaz moins dense que l’air, permet de changer sa voix. © Aslak Raanes, Flickr, CC by 2.0

Pour comprendre les raisons de ce changement de son, rappelons le mécanisme à l'origine de la voix. Ce sont les vibrations des cordes vocales situées dans le larynx qui nous permettent d'émettre des sons. Celles-ci modulent le débit de l'air avant que la bouche ne serve de caisse de résonnance.

Hélium et vitesse du son

L'hélium est moins dense que l'air ; ainsi, lorsqu'il remplace l'air dans les voies respiratoires et la cavité buccale, la vitesse du son devient plus élevée. Elle passe de 340 à 1.020 m.s-1. Les cordes vocales vibrent également plus vite et les sons produits se répercutent davantage à l'intérieur des voies respiratoires. Les sons qui sortent de la bouche présentent ainsi une fréquence plus élevée qu'à l'habitude. La voix devient plus aiguë.

Inversement, inspirer un gaz plus dense que l'air permet de modifier sa voix en la rendant plus grave.

Inhalation d'hélium : les risques

Il faut faire attention car, si l'expérience de l'inhalation d'hélium est drôle, elle doit rester de courte durée, et toujours se faire avec de l'hélium pur. C'est un gaz inerte, sans danger pour la santé. Mais celui que l'on trouve, par exemple dans les ballons gonflables à la foire, est souvent mélangé avec d'autres gaz qui eux, peuvent être dangereux.

Une inhalation excessive d'hélium, même pur, peut également comporter des risques. Le sang n'est alors plus suffisamment alimenté en dioxygène et cela peut provoquer des malaises, des évanouissements voire une asphyxie.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.