Arvid Carlsson, le premier Homme à avoir compris le rôle que jouait la dopamine dans la maladie de Parkinson. Le comité Nobel l'a récompensé en 2000 pour sa découverte. © Vogler, Wikimedia

Santé

Qui a déterminé le rôle de la dopamine dans la maladie de Parkinson ?

Question/RéponseClassé sous :Santé , Arvid Carlsson , parkinson

On doit la découverte de l'implication de la dopamine dans la maladie d'Alzheimer au médecin et neurobiologiste suédois, Arvid Carlsson.

Il débuta ses études de médecine à l'université de Lund en 1941 avant d'obtenir son diplôme de médecine et sa thèse en science en 1951. Il travaille alors sur les neurotransmetteurs à l'université de Göteborg en 1959.

Ses recherches et réflexions lui permettent de découvrir et comprendre le rôle déterminant de la dopamine : au sein du cerveau, elle est un médiateur chimique indispensable pour le contrôle de la motricité. Ce résultat lui permet de révéler qu'un manque de dopamine dans certaines régions du cerveau est à l'origine de la maladie de Parkinson. Cette maladie touche une structure grande de quelques millimètres située à la base du cerveau. Cette zone est constituée de neurones dopaminergiques nécessaires au contrôle des mouvements du corps, qui disparaissent peu à peu.

La dopamine qui vaut un prix Nobel

Grâce à la connaissance de ces éléments, Arvid Carlsson a pu fabriquer un médicament actif contre cette maladie, la L-Dopa.

Ses travaux ont également concerné les antidépresseurs et les neuroleptiques.

En 2000, Arvid Carlsson reçoit le Prix Nobel de physiologie ou médecine pour la caractérisation du rôle de la dopamine dans la maladie de Parkinson (conjointement à Eric Kandel et Paul Greengard).