Santé

Bonbons sans sucre : le droit à la gourmandise ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , bonbon , sucre
Bonbons sans sucre, une supercherie ? - Crédit : Ozgur Aydin – Fotolia

Des sucreries « sans sucre »... est-ce possible ? Ce serait, pour les détracteurs du bonbon « allégé », une arnaque. Oui et non en fait. Dépourvus de glucose oui, mais pas de sucres.

Simplement, il s'agit de « sucres alcool » : Xylitol, sorbitol, maltitol, lactitol, isomalt ou autres mannitol. L'intérêt : ces sucres ont un pouvoir sucrant beaucoup plus élevé que le glucose et apportent moins de calories. Mais surtout, ils ne sont pas métabolisés par l'organisme. Ils n'ont donc pas d'influence sur la glycémie

Les diététiciens autorisent donc les diabétiques à en consommer. Il y a quelques années, une rumeur avait circulé selon laquelle les édulcorants provoquaient une sécrétion précoce d'insuline. Une polémique en fait infondée. Seule limite, les sucres alcool étant difficiles à digérer pour l'organisme, les bonbons sans sucre peuvent provoquer des douleurs intestinales, des ballonnements et des flatulences sans gravité. Ils peuvent aussi, entrainer  une accélération sensible - et désagréable... - du transit intestinal.  Alors c'est comme pour tout, même allégés, il faut les consommer... avec modération.

Source : interview Mathieu Legraverend, diététicien, 9 février 2010.