Le virus Zika se transmet par la piqûre de moustique Aedes aegypti, qui transmet aussi la dengue et le chikungunya. © Tacio Philip Sansonovski, Shutterstock

Santé

Le virus Zika : symptômes et traitements

Question/RéponseClassé sous :médecine , microcéphalie , moustique

Le virus Zika est un flavivirus qui se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes, quand l'insecte s'est auparavant nourri du sang d'une personne déjà infectée. Comment reconnaître les symptômes d'une infection par le virus Zika ? Existe-t-il des traitements ?

Les symptômes de l'infection par le virus Zika peuvent ressembler à ceux de la grippe ou de la dengue (le virus de la dengue est un flavivirus comme le virus Zika).

Symptômes du Zika

Les symptômes qui ont été décrits sont les suivants :

  • de la fièvre,
  • des douleurs articulaires et musculaires,
  • une éruption cutanée,
  • une conjonctivite,
  • des maux de tête.

Généralement, les symptômes disparaissent en quelques jours. Dans de nombreux cas, l'infection est même asymptomatique : elle ne déclenche aucun symptôme.

L'infection peut avoir des conséquences graves si elle concerne des femmes enceintes qui transmettent le virus à leur enfant. En effet, le lien avec des cas de microcéphalies (une anomalie congénitale dans laquelle le bébé a une tête et donc un cerveau anormalement petits) est avéré. Chez les adultes, le virus Zika est associé au syndrome de Guillain-Barré.

Traitements du Zika

Il n'existe pas de vaccin actuellement disponible contre le virus Zika, ni de traitement spécifique. Les patients peuvent prendre des traitements classiques contre la fièvre et les douleurs. Il est aussi conseillé de se reposer et de bien boire.

Des vaccins sont en cours de développement. Un essai clinique a démarré en 2016 aux États-Unis.

Interview : la lutte contre les moustiques est-elle sans fin ?  Avec la venue de l’été, arrivent des visiteurs quelque peu indésirables, ce sont les moustiques. Parfois porteurs de virus, ils peuvent infecter des populations entières et propager des épidémies. L’Institut Pasteur travaille sur des solutions pour enrayer ce fléau, comme on peut le voir au cours de cette vidéo.