Il est préconisé de prendre son traitement antibiotique juste au bout. © zneb076, Fotolia

Santé

Antibiotiques : pourquoi faut-il prendre le traitement jusqu'au bout ?

Question/RéponseClassé sous :médecine , antibiotique , traitement

Dans un contexte où les problèmes de résistances aux antibiotiques se font de plus en plus fréquents, certains scientifiques s'interrogent sur l'impact de la prise prolongée de ces médicaments. Cependant, mieux vaut suivre la prescription de son médecin.

Les antibiotiques vous sont prescrits pour traiter des maladies bactériennes, et non pour des maladies virales. Chacun se souvient du slogan « Les antibiotiques, c'est pas automatique », visant à sensibiliser la population aux risques liés à ces médicaments. Car la prise d'antibiotiques n'est pas anodine : il faut éviter de prendre des antibiotiques quand ils ne sont pas indispensables, afin de limiter le risque de résistances ultérieures.

Alors, en cas de traitement antibiotique, peut-on se permettre de l'interrompre si cela va mieux ? Ce genre d'initiative du patient n'est pas préconisé et l'OMS recommande aux patients de suivre leur traitement antibiotique jusqu'au bout.

Une tribune pour réévaluer cette question

Mais récemment des chercheurs ont publié un article dans BMJ suggérant qu'il n'était pas forcément nécessaire d'aller au bout de son traitement si le patient se rétablit. Ceci va à l'encontre du discours officiel qui est plutôt qu'il faut bien finir son traitement pour éviter des résistances.

D'après les auteurs, continuer à prendre ses antibiotiques lorsque les symptômes ont disparu pourrait justement favoriser les résistances, car le patient expose plus longtemps ses bactéries aux antibiotiques.

La résistance des bactéries aux antibiotiques, une menace grandissante  Les antibiotiques possèdent la propriété de tuer ou de limiter la propagation des bactéries. Or, certaines ne réagissent plus aux traitements. Dans cet épisode, Patrice Courvalin explique les trois grands mécanismes du processus de résistance.