L’automne est la saison à laquelle on récolte les pommes. © lblinova, Fotolia

Santé

Fruits d'automne : la pomme et ses bienfaits pour la santé

Question/RéponseClassé sous :fruit , pomme , quercetine

Un fameux dicton anglo-saxon suggère que le fait de manger une pomme par jour permettrait de rester en bonne santé. Mais qu'en est-il vraiment ? Quels sont les bénéfices pour la santé des pommes, ces fruits que l'on peut consommer toute l'année ?

An apple a day keeps the doctor away, dit le célèbre proverbe, ce qui signifie : « une pomme par jour tient le médecin à distance ». La pomme contient en effet différentes molécules intéressantes pour la santé : des antioxydants (vitamine C...), des flavonoïdes (de la quercétine), des fibres... Ces composants seraient des atouts pour lutter contre le cancer ou les maladies cardiovasculaires.

Ainsi, une étude finlandaise qui a suivi plus de 9.000 hommes et femmes pendant 28 ans a montré un risque réduit d'AVC chez les personnes qui mangeaient le plus de pommes. Une recherche britannique a aussi montré que la consommation de pommes permettrait de lutter contre les problèmes de cholestérol.

Vitamine C, fibres et molécules anticancer dans la pomme

Les fibres présentes dans les pommes ne sont pas digérées et fermentent dans le côlon ; elles favoriseraient ainsi la croissance de bactéries « amies » dans la flore intestinale, ce qui limiterait le risque d'obésité. C'est ce que suggèrent des chercheurs américains dans une étude sur la pomme Granny Smith. La pomme est aussi connue pour son effet « coupe-faim » bienvenu pour éviter de trop manger. De plus, la pomme contient de la vitamine C, un antioxydant qui peut aider à combattre les infections.

Enfin, au lieu d'éplucher la pomme, mangez plutôt la peau : elle contient des triterpénoïdes, des molécules qui inhibent voire tuent des cellules cancéreuses en culture, d'après une recherche de l'université Cornell. Mais mieux vaut alors préférer les pommes non traitées issues de l'agriculture biologique.