Santé

Vrais et faux remèdes à la gueule de bois...

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , Divers , Nutrition
Durs durs les lendemain de fête… quel remède à la gueule de bois ? Crédit : red2000-Fotolia

Ah les lendemains de fête... Le remède « miracle » contre la gueule de bois reste à inventer. La solution ? Gérer sa consommation d'alcool et... éviter de tomber dans des pièges qui ne feraient qu'aggraver la situation.

Remède à la gueule de bois

Vous avez mal à l'estomac ?  Vous vous sentez nauséeux ? Prenez un pansement gastrique ou un anti-acide. Et surtout pas de médicament comme l'Alka-Seltzer, qui renferme de... l'aspirine. Ce traitement est indiqué contre les états fébriles et les douleurs d'intensité légère à modérée. Il est sans effet contre l'inconfort digestif.

Plutôt que de soulager, l'aspirine risque même d'irriter un peu plus le tube digestif qui a déjà subi les « agressions » de l'alcool. A la clé, un risque de gastrite et/ou d'hémorragie digestive...

Exit l'aspirine donc, tout comme le café qui est un diurétique. Autrement dit, il est susceptible d'aggraver l'état de déshydratation provoqué par la surconsommation d'alcool. Quant au fructose et à la vitamine C, ils se révèlent également impuissants face à la gueule de bois, au même titre que les multiples remèdes de grand-mère régulièrement proposés.

En fait, la solution serait... d'attendre que cela passe. Et surtout de boire de l'eau. Beaucoup d'eau. Un lendemain de fête, notre organisme a surtout besoin d'être réhydraté. Et dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.