Les veines apparaissent bleues, non à cause de la couleur du sang qui est bien rouge, mais des propriétés optiques de la peau. © DN6, Fotolia

Santé

Pourquoi voit-on le sang bleu dans les veines ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , sang , veine
 

Le sang qui coule dans nos veines est bien rouge. Mais pourquoi le voit-on parfois bleu ?

Le sang est rouge chez la plupart des animaux. Une couleur due à une protéine contenue dans les hématies ou globules rouges. L'hémoglobine, c'est son nom, a notamment pour fonction de fixer l'oxygène dans les globules rouges afin d'approvisionner l'ensemble des tissus. Si le sang est rouge, alors pourquoi apparaît-il bleu dans nos veines ?

La peau ne laisse passer que la lumière bleue

Des chercheurs ont étudié la raison pour laquelle les vaisseaux qui contiennent du sang peuvent être bleutés dans les tissus humains (étude de 1996). Ils ont montré que la couleur des vaisseaux sanguins était déterminée par différents facteurs comme les caractéristiques de diffusion et d'absorption de la peau à différentes longueurs d'onde, l'état d'oxygénation du sang, qui affecte ses propriétés d'absorption, le diamètre et la profondeur des vaisseaux.

En réalité, lorsqu'on observe les veines au travers de la peau, si elles paraissent bleues, c'est dû au filtre que constitue la peau, qui ne laisse passer que la lumière bleue. Mais si l'on pouvait observer nos artères - ce qui n'est souvent pas possible car elles sont situées trop profondément sous la peau -, on les verrait aussi certainement bleues.

Sur les schémas, les veines sont souvent représentées en bleu et les artères en rouge. © HANK, Fotolia

La couleur rouge du sang est liée à l’hémoglobine

Pour fixer l'oxygène, l'hémoglobine comporte une structure particulière, l'hème, où un atome de fer joue le rôle de fixateur. C'est justement l'oxydation de cet atome de fer qui donne sa couleur rouge au sang, à l'image de la couleur rouge de la rouille qui n'est autre que du fer oxydé.

Il est alors normal de constater que le sang oxygéné, contenu dans la majorité des artères, est d'un rouge plus vif que le sang moins oxygéné des veines, qui est alors rouge foncé.

La légende du sang bleu des veines provient aussi du fait que, sur un schéma, on dessine souvent les veines en bleu pour mieux les distinguer des artères, représentées en rouge.