La mort cérébrale correspond à l'arrêt du cerveau, et donc du cœur et de la respiration. Dans le coma, en revanche, les fonctions cérébrales peuvent être maintenues. © Wikimedia Commons, DP

Santé

Mort cérébrale et coma, quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , coma , cerveau
 

Il ne faut pas confondre la mort cérébrale et le coma. La mort cérébrale correspond à l'arrêt des fonctions cérébrales, et donc de la respiration et du cœur, alors que ces fonctions peuvent être conservées dans le coma.

La mort cérébrale est un stade, autrefois qualifié de « coma dépassé », dans lequel le cerveau ne fonctionne plus. Comme le cerveau contrôle de nombreuses fonctions vitales, le patient ne peut plus respirer seul. Une respiration artificielle peut permettre à la circulation sanguine d'alimenter les organes. Le cœur peut continuer à battre temporairement avec l'assistance de la réanimation.

Le coma correspond à une altération de la conscience qui peut faire suite à un traumatisme crânien, une ischémie cérébrale, un AVC hémorragique, une encéphalite, une tumeur du cerveau... C'est un état transitoire qui conduit au décès dans les cas graves. Le retour à la conscience peut être assez rapide ou plus progressif. Il peut passer par d'autres états de conscience altérée comme l'état végétatif dans lequel le patient ouvre les yeux.

Prélever des organes en état de mort cérébrale

Le coma est bien différent de la mort cérébrale car, dans le coma, le sang continue à circuler dans le cerveau, ce qui permet de maintenir certaines fonctions. La différence entre coma et mort cérébrale est importante car seules les personnes en état de mort cérébrale peuvent être des donneurs d’organes. L'assistance technique est maintenue sur des personnes en mort cérébrale susceptibles de donner leurs organes afin de conserver ces derniers en bon état.

Pour savoir si le patient est en état de mort cérébrale, plusieurs tests sont effectués : absence d'activité musculaire spontanée, pas de réflexe, pas de réaction à la douleur, absence de respiration, électroencéphalogrammes montrant l'absence d'activité électrique du cerveau et angiographie (absence de circulation sanguine).

Cela vous intéressera aussi