Si vous possédez une carte de donneur d'organes, vous pouvez préciser les organes à prélever, et ceux que vous ne souhaitez pas donner. © wandee007, Shutterstock

Santé

Devenir donneur d'organes, qu'est-ce que cela implique ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , organe , dont d'organe

Prendre sa carte de donneur d'organes permet d'aider à sauver des vies. C'est un choix qui appartient à chaque individu, mais qu'est-ce que cela implique au juste ?

Si vous décidez de prendre une carte de donneur d'organes, vous pouvez restreindre votre consentement à certains organes seulement.

Mort cérébrale et don d'organe

Lorsqu'un donneur est en état de mort cérébrale, les médecins recherchent rapidement les receveurs potentiels. Les receveurs prioritaires sont ceux qui sont en état d'urgence absolue, les enfants et les patients proches du lieu de prélèvement, et ce en tenant compte des groupes sanguins et tissulaires. Un comité d'éthique veille au respect des règles d'attribution des greffons.

Comment sont conservés les organes prélevés ?

Une fois prélevés, les organes sont examinés pour vérifier leur état, puis placés dans un conteneur frais pour être conservés le temps du transport vers le receveur.

Après le don d'organe

Après le prélèvement, les médecins redonnent au corps du donneur son aspect initial pour qu'il soit restitué à la famille : les incisions sont recousues et certains organes peuvent être remplacés par des prothèses (par exemple pour les yeux).

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.