Le Centre international de recherche sur le cancer classe la fumée de cigarette parmi les substances cancérogènes avérées. Certains la qualifieraient plutôt de cancérigène… © realworkhard, Pixabay, CC0 Creative Commons

Santé

Quelle différence entre cancérigène et cancérogène ?

Question/RéponseClassé sous :cancer , cancérigène , cancérogène

Cancérigène. Cancérogène. Les deux termes sont couramment employés sans qu'une réelle distinction soit faite entre eux. Il existerait pourtant une légère différence entre les deux.

Entre cancérigène et cancérogène, seule une voyelle change. Cela suffit-il à faire une réelle différence ? Pour le Petit Robert ou le Larousse, la réponse est non. Leur définition respective de cancérigène est la suivante : « capable de provoquer un cancer » et « qui peut provoquer un cancer ». Et ils donnent pour synonyme : cancérogène.

L'Institut national du cancer semble du même avis. Selon lui, il n'existe pas vraiment de différence entre les deux termes. D'ailleurs, ceux-ci sont employés indifféremment sur son site Internet. Alors, pourquoi deux mots plutôt qu'un seul ? Encore une bizarrerie de la langue française ? Pas tout à fait.

Les termes cancérologie et oncologie désignent la même spécialité médicale, celle qui traite des lésions cancéreuses. Le premier nous vient simplement du latin et le second, du grec. © vchalup, Fotolia

Une légère nuance ?

Selon les spécialistes du journal Le Monde, le terme cancérigène serait simplement apparu dans la langue française pour désigner une substance nocive avant le terme cancérogène. Les deux n'ayant pas vraiment une définition différente.

Finalement, seuls quelques puristes du vocabulaire médical font la distinction entre les deux termes. Pour eux, le terme cancérigène, avec un « i », désigne une substance qui favorise le développement d'un cancer. Le terme cancérogène, avec un « o », quant à lui, s'emploie pour qualifier une substance qui favorise l'apparition d'un cancer.

Pourtant, l'Académie de médecine semble avoir fait un choix. Elle a banni le mot « cancérigène » pour lui préférer le terme « cancérogène ». Peut-être pour plus de cohérence avec l'utilisation du mot « cancérologie » alors que le terme « cancérilogie » n'existe pas.

Interview : le cannabis, une substance anticancérigène ?  En France, la question du cannabis reste sensible puisque, selon les estimations, plus de 4 millions de personnes âgées de 12 à 75 ans en auraient déjà consommé. Ce stupéfiant fait l’objet de nombreuses études aux conclusions contradictoires. Futura est parti à la rencontre de Paul Hofman, directeur du laboratoire de pathologie de Nice et chercheur pionnier dans la détection du cancer du poumon, pour en savoir plus sur cette substance.