Santé

Les symptômes d'une dépression post-partum ?

Question/RéponseClassé sous :Bébé , grossesse , dépression post-partum
La dépression post-partum est un état pathologique qu'il faut prendre au sérieux. © Monkey Business, Fotolia

La mise au monde d'un enfant n'est pas un événement anodin. Quelques larmes et un sentiment de fatigue intense dans les jours qui suivent votre accouchement ne doivent pas vous inquiéter.

Du baby blues à la dépression post-partum

En revanche, si cet état persiste, il s'agit d'une dépression post-partum, un état pathologique. Elle survient dans le ou les mois qui suivent l'accouchement. Environ 10 % à 15 % des parturientes en souffrent. La femme présente un tableau de symptômes dépressifs bien définis. Un sentiment d'incapacité général, des idées noires, une dévalorisation personnelle...

Cette dépression est d'autant plus difficile à diagnostiquer qu'elle est souvent cachée. Avoir un enfant dans notre société est considéré comme la plus belle chose au monde. La mère vit par conséquent son état dépressif comme honteux. La dépression s'installe dans le temps et les conséquences sur le nourrisson en sont d'autant plus graves. La mère a le droit d'aller mal et le corps médical, tout comme l'entourage, doivent se préoccuper de son état tout autant que de celui de l'enfant.