Santé

Chirurgie des fesses : quelle technique choisir pour un résultat naturel ?

Question/RéponseClassé sous :Beauté , Santé , chirurgie des fesses
 

Deux techniques permettent actuellement d'obtenir par chirurgie plastique des fesses plus fermes et plus volumineuses. La prothèse en silicone et l'autogreffe adipeuse.

La chirurgie des fesses se déroule sous anesthésie générale et dure une à deux heures. © Vladimir Gjorgiev, Shutterstock

Une chirurgie du fessier permet d'obtenir des fesses volumineuses et rondes. L'intervention dure une ou deux heures et se déroule sous anesthésie générale. Il est possible de combiner ce modelage avec un lifting et une liposculpture des zones contiguës.

Implant fessier et forme de la prothèse

S'il s'agit d'un implant, le patient détermine avec le chirurgien plasticien la taille et la forme de la prothèse qui convient à ses attentes. Les implants ont toujours une enveloppe en élastomère de silicone, remplie d'un gel cohésif de silicone.

La paroi est plus épaisse et le gel est plus ferme que dans les prothèses mammaires. Cette plastie est conseillée aux personnes ayant des fesses peu développées, avec une chute des reins non marquée, ou des fesses plates suite à un amaigrissement. La durée de vie des implants après chirurgie est de 10 à 15 ans.

Augmentation du volume des fesses

L'augmentation du volume des fesses peut aussi se faire - pour une augmentation modérée du volume - par autogreffe adipeuse. Il s'agit de prélever de la graisse sur une autre partie du corps pour ensuite la réinjecter dans les fesses. L'intervention peut aussi se faire par injection d'acide hyaluronique. Cette procédure est coûteuse et transitoire car le produit est résorbable. L'opération doit donc être régulièrement reconduite pour conserver l'effet recherché.

Sources : la clinique Beaucare et la Société française des chirurgiens esthétiques plasticiens

Cela vous intéressera aussi