Santé

John Hopps

1919-05-21 - 1998-11-24

Ingénieur

Classé sous :médecine , inventeur , pacemaker

Découvertes

John Hopps a inventé le pacemaker externe, ancêtre du pacemaker interne, qui sauve des milliers de vies.

Biographie

John Alexander Hopps naît à Winnipeg le 21 mai 1919. Il obtient un diplôme d'ingénierie électrique en 1941 à l'université de Manitoba et intègre le National Research Council of Canada l'année suivante.

En 1949, John Hopps commence à travailler avec les docteurs Wilfred Bigelow et John Callaghan à l'université de Toronto, au sein du Banting Institute. Il y effectue des recherches sur l'hypothermie. En effet, les chirurgiens ont alors recours à l'hypothermie pour ralentir le rythme cardiaque des patients et opérer à cœur ouvert. Mais ils ne savent pas faire rebattre un cœur en arrêt sans danger pour le patient au cours de ce type d'intervention.

John Hopps : inventeur et bénéficiaire du pacemaker !

John Hopps découvre alors qu'un cœur qui a cessé de battre à cause du froid peut se remettre à fonctionner sous l'effet d'une stimulation électrique. C'est à ce moment qu'il développe le premier pacemaker externe au monde, achevé en 1951. Il s'agit d'un appareil qui délivre une impulsion électrique destinée à stimuler le cœur. Ce n'est en revanche pas lui qui sera à l'origine du premier pacemaker interne.

John Hopps fonde par la suite le Canadian Medical and Biologial Engineering Society et devient le président de l'Ontario Heart Foundation. En 1984, il reçoit la plus belle gratification pour ses recherches puisqu'un pacemaker lui est implanté. Il est fait chevalier de l'Ordre du Canada en 1986, et devient membre du Canadian Science and Engineering Hall of Fame. Son invention a permis et permettra de sauver des milliers de vies à travers le monde.