Santé

Questions-réponses : les troubles de la mémoire

Dossier - La maladie d'Alzheimer : décryptage
DossierClassé sous :médecine , Maladie d'Alzheimer , Alzheimer

-

La maladie d'Alzheimer constitue un véritable problème de santé publique en France, en raison du vieillissement de la population. La recherche actuelle vise à trouver de nouveaux médicaments et détecter plus tôt la maladie.

  
DossiersLa maladie d'Alzheimer : décryptage
 

- Quels sont les facteurs influençant la mémoire ?

Une alimentation équilibrée est nécessaire ; celle-ci doit utiliser des sources de vitamines variées. Les troubles du sommeil gênent les processus de mémorisation : pour bien apprendre, il faut un sommeil nocturne de bonne qualité. La solitude aurait également un effet négatif sur la mémoire : vivre à deux protégerait contre les maladies de la mémoire. De façon générale, le fait d'entretenir un réseau social permet d'entretenir nos fonctions intellectuelles. L'activité physique permet de stimuler la mémoire, c'est pourquoi les malades d'Alzheimer sont encouragés à conserver une activité physique comme la marche. L'âge, l'anxiété, un état dépressif peuvent également influencer la mémoire.

- A quoi sont dues les pertes de mémoire lors du vieillissement ?

Lors d'un vieillissement normal, la perte de neurones est limitée. En revanche, l'efficacité de transmission de l'information nerveuse est réduite. La plasticité neuronale, c'est-à-dire la capacité des neurones à se modifier lors des apprentissages, diminue. Il est donc tout à fait normal d'avoir des pertes de mémoire en vieillissant.

- En dehors de la maladie d'Alzheimer, quelles pathologies conduisent à des troubles de la mémoire ?

Différentes lésions du cerveau peuvent conduire à des troubles de la mémoire. Cela peut être le cas après un traumatisme crânien. Si les régions temporales sont détruites, la mémoire épisodique est affectée. Un accident vasculaire cérébral peut également entraîner des troubles de la mémoire. C'est l'IRM qui permet de déterminer si la cause de la perte de la mémoire est due à un tel accident. On parle alors de "démence vasculaire".