Santé

Chirurgie du dos : l'opération de la scoliose

Dossier - Le mal de dos à la loupe
DossierClassé sous :médecine , dos , colonne vertébrale

-

Le mal de dos peut venir de déformations de la colonne vertébrale, d'os usés, d'un nerf pincé… Le point sur les différentes maladies du dos et conseils pour s’en prémunir.

  
DossiersLe mal de dos à la loupe
 

La chirurgie du dos peut être envisagée dans les cas de scolioses très sévères. On réalise alors une arthrodèse. En quoi consiste-t-elle ?

Il peut être utile pour soulager le dos de faire des exercices. © Pawel Michalowski - Shutterstock

L'opération de la scoliose est assez lourde, elle est donc réservée aux courbures sévères. © Wikipédia, DP

L'opération de la scoliose, pour souder des vertèbres

Dans les cas les plus extrêmes, la scoliose a parfois besoin d'être opérée. Cette chirurgie n'est préconisée que lorsque la courbure excède 45 degrés. La technique consiste à rigidifier la colonne vertébrale dans la position la plus droite possible. Pour ce faire, le chirurgien va retirer un ou plusieurs disques vertébraux et les remplacer par des fragments d'os, qui peuvent être prélevés au niveau du bassin. Il s'agit parfois plutôt de substituts osseux. Dans les deux cas, le but est de « souder » les vertèbres entre elles grâce à un processus d'ossification.

Pour consolider la colonne vertébrale pendant que cette ossification prend forme, on pose généralement des tiges métalliques le long de la colonne, qui vont l'aider à se maintenir droite.

Il s'agit d'une opération lourde mais qui est aujourd'hui bien maîtrisée et redonne un confort de vie aux victimes de scoliose sévères, notamment chez les adolescents. Le souci majeur, c'est que cette technique empêche la colonne vertébrale de grandir davantage : il est donc préférable d'attendre la fin de la croissance pour opérer. La période de convalescence est généralement d'un mois environ.

À noter que dans la majorité des cas, les scolioses se règlent de façon bien plus simple.

  • La rééducation chez un kinésithérapeute permet de corriger la posture et de renforcer la musculature : cela est généralement suffisant pour réduire les scolioses bénignes.
  • Même lorsqu'elles sont relativement sévères, elles trouvent souvent une solution grâce au port d'un corset. Il s'agit le plus souvent d'un corset amovible, préparé sur mesure et qui va immobiliser la colonne vertébrale dans une position aussi droite que possible.

Lorsque toutes les solutions ont été épuisées, des médicaments à la rééducation, la chirurgie peut donc représenter une bonne solution. Elle ne doit toutefois pas être prise à la légère puisque, comme tout geste chirurgical, elle présente des risques, notamment sur le plan infectieux.