Santé

Cycle de la femme : le cycle menstruel

Dossier - Infertilité et stérilité
DossierClassé sous :médecine , stérilité , infertilité

-

L'infertilité - ou stérilité - touche aussi bien les hommes que les femmes. Le recul de l'âge de la première grossesse, la prévalence de l'obésité ainsi que certains facteurs environnementaux sont autant de causes possibles de la progression des problèmes de fertilité en France.

  
DossiersInfertilité et stérilité
 

Avant de concevoir un enfant, la femme doit produire des ovocytes et l'homme des spermatozoïdes. La fabrication de ces cellules s'effectue sous le contrôle des hormones durant le cycle menstruel.

La production des ovocytes chez la femme

Organisation de l'appareil reproducteur féminin. ©Alexilusmedical - Shutterstock

Entre la puberté et la ménopause, la femme peut se reproduire grâce au fonctionnement cyclique de ses ovaires. Si on observe des coupes d'ovaires au microscope, on constate la présence de follicules de tailles variées : ce sont des structures contenant un ovocyte (ovule immature) et une enveloppe cellulaire. Le cycle menstruel dure environ 28 jours et comprend les phases suivantes :

  • jours 1 à 5 : ce sont les règles, au cours desquelles une partie de la muqueuse utérine est éliminée ;
  • jours 6 à 13 : un follicule d'un des deux ovaires achève sa croissance. Les cellules folliculaires fabriquent des oestrogènes et leur taux augmente dans le sang. La muqueuse  de l'utérus se développe ;
  • jour 14 : c'est l'ovulation, au cours de laquelle le follicule mûr expulse l'ovocyte. L'ovulation est déclenchée par le pic d'une hormone : la LH (hormone lutéinisante, produite par l'hypophyse). La glaire cervicale présente au niveau du col de l'utérus est lâche, afin de laisser passer les spermatozoïdes ;
  • jours 15 à 28 : le follicule évolue en corps jaune, qui produit des oestrogènes et de la progestérone.

La muqueuse utérine prend un aspect de dentelle : elle est prête à accueillir l'embryon. S'il n'y a pas de fécondation, le corps jaune régresse, les taux d'hormones ovariennes chutent, d'où le déclenchement des règles.

Le cycle de la femme est sous le contrôle de différentes hormones : les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone), les hormones hypophysaires (LH et FSH) et une hormone sécrétée par l'hypothalamus : la GnRH.