Santé

L'incontinence chez la femme

Dossier - L’incontinence urinaire en détail
DossierClassé sous :médecine , incontinence , incontinence urinaire

-

En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers traitements et des conseils pour l'éviter.

  
DossiersL’incontinence urinaire en détail
 

L'incontinence chez la femme est plus fréquente que chez l'homme. Les causes en sont en effet différentes.

L'incontinence chez la femme peut se manifester durant la grossesse par exemple. © Iravgustin, Shutterstock

Incontinence chez la femme : la cause physiologique

Par un affaiblissement du périnée dont le soutien par le sphincter n'est plus assuré ainsi qu'un prolapsus qui est la descente d'organe et qui compresse l'urètre. On retrouve la cystocèle (descente de la vessie dans le vagin), l'hystéroptose (descente de l'utérus dans le vagin) et la rectocèle (descente du rectum dans le vagin) et qui n'ont plus de soutien du plancher pelvien.

Hystérectomie et incontinence

C'est l'ablation de l’utérus. L'opération peut être totale, elle comprend alors l'utérus et le col utérin.

Ménopause et incontinence

Le déséquilibre hormonal durant la ménopause pourrait selon les femmes avoir une incidence sur l'insuffisance sphinctérienne.

La cause gynécologique

La période de grossesse et l'accouchement par voie vaginale sont des facteurs qui optimisent ne serait-ce que partiellement l'incontinence mais peut provoquer quelques épisodes temporaires. Ces antécédents obstétricaux qui regroupent également le nombre de grossesse, le poids à la naissance et les déchirures périnéales rajoutent des risques d'incontinence car ils diminuent la tonicité voire ils détériorent le muscle du périnée en étirant les nerfs.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.