Santé

Étude préclinique : étude des propriétés du futur médicament

Dossier - Le cycle du médicament
DossierClassé sous :médecine , médicament

-

Le développement d’un médicament passe par différentes étapes, toutes essentielles. Toutes les informations permettant de comprendre ce long processus, des laboratoires de recherche à notre trousse à pharmacie, sont dans ce dossier.

  
DossiersLe cycle du médicament
 

L'étude préclinique est la seconde étape fondamentale dans la fabrication d'un médicament. Elle permet de comprendre le mode d'action du médicament et de tester l'efficacité et la toxicité des molécules sur l'animal avant son administration à l'Homme.

L'étude préclinique permet d'obtenir de précieuses informations sur la molécule.© Bdyczewski, DP

L'étude préclinique a pour but de dresser une carte d'identité de la molécule. Le but ultime est d'évaluer l'efficacité et la toxicité sur l'animal des molécules d'intérêt avant son éventuelle administration à l'Homme. 

Propriétés intrinsèques de la molécule

Des études pharmacologiques sont nécessaires pour déterminer la structure de la molécule. On effectue également des études pharmacocinétiques, pour étudier le métabolisme du médicament et déterminer les métabolites qui en sont issus.

Les cultures cellulaires sont un outil très utile pour comprendre le fonctionnement précis d’une molécule. © kaibara87/Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Efficacité

L'efficacité de la molécule doit être établie avec précision, et son mode d'action doit être connu. On détermine alors à la fois les propriétés principales du médicament, et on recherche d'éventuels effets secondaires. Pour cela, des tests sont effectués au préalable in vitro, sur des cultures cellulaires, mais l'utilisation d'animaux de laboratoire est aussi absolument nécessaire, même si des différences d'efficacité entre l'Homme et l'animal peuvent survenir.

L’étude préclinique consiste en la réalisation de tests sur des animaux de laboratoire. C’est un passage obligé pour s’assurer de l’absence de dangerosité chez l’Homme. © Rama, Wikimedia, CC by-sa 2.0

Toxicité

Des études toxicologiques sont nécessaires pour déterminer à la fois les effets secondaires possibles mutagènes, cancérigènes, sur la reproduction, les effets périnataux (sur la descendance). On détermine aussi les doses auxquelles les molécules sont létales (DL 50, dose à laquelle 50 % des animaux sont tués), n'ont aucun effet ni pharmacologique ni secondaire (NOEL, no effect level), n'ont aucun effet secondaire (NOAEL, no observable adverse effect level). Les doses obtenues sur les animaux sont ensuite converties par simple calcul en doses pour l'Homme.

La forme galénique est ensuite optimisée pour assurer la meilleure stabilité possible pour la molécule active. Les essais sur l'Homme ne commencent que si tous les tests effectués sur les animaux ont donné des résultats satisfaisants.