Santé

Les acides de fruits : AHA

Dossier - Beauté : les anti-âges sont-ils efficaces ?
DossierClassé sous :médecine , Beauté , ride

-

Les tests scientifiques le prouvent : vous serez plus jeune demain qu’hier. Voilà ce que nous assènent des publicitaires convaincus que la jeunesse éternelle est un véritable marché. Même s’il s’agit en vérité, et tout le monde le sait, d’un marché de dupes. On nous bombarde ainsi de chiffres sur des produits censés être plus miraculeux les uns que les autres. Mais que signifie au juste cette formule : « 80 % d’efficacité après un mois » ? Et quelle est la valeur d’un test affirmant que « 76 % des femmes ont constaté son efficacité » ?

  
DossiersBeauté : les anti-âges sont-ils efficaces ?
 

On les appelle agents de desquamation, ou encore acides de fruits ou alphas hydroxyacides (AHA). Lancés en 1992, les acides de fruits ont fait l'unanimité en très peu de temps et, aujourd'hui, on ne compte plus les produits cosmétiques qui les incorporent.

Les AHA sont des acides-alcools très fréquents dans le règne végétal (canne à sucre, agrumes, sorbier, raisin...) mais pas uniquement. L'acide lactique est présent dans le lait fermenté et l'acide glycolique, très utilisé dans les peelings, est une molécule de synthèse.

Les acides de fruits ont plusieurs actions :

  • ils affaiblissent la cohésion des cellules inférieures de l'épiderme (les cornéocytes), augmentent la desquamation et, par conséquent, accélèrent le renouvellement cellulaire ;
  • en absorbant l'eau, ils engendrent une augmentation de l'élasticité de la couche cornée. Ils agissent donc sur l'hydratation et l'élasticité cutanées ;
  • ils stimulent la biosynthèse des glycosaminoglycanes dermiques et autres substances intercellulaires ainsi que la production du collagène.

Pour toutes ces actions, les AHA peuvent être considérés comme des actifs cosmétiques à part entière. Mais attention au dosage. La concentration en acides de fruits doit être limitée afin d'éviter les irritations cutanées, assez fréquentes.