Santé

La peau en détail

Dossier - Acné : tout savoir sur l'acné
DossierClassé sous :médecine , acné , peau

-

Tout savoir sur l'acné : ses mécanismes, les parties du corps touchées, les types d'acné, les facteurs favorisants...

  
DossiersAcné : tout savoir sur l'acné
 

Bien connaître la peau, c'est déjà comprendre un peu mieux le champ de bataille ! Constituée de plusieurs couches, la peau humaine recèle notamment des follicules pilosébacés (une minuscule poche traversant la surface de l'épiderme, du derme et de l'hypoderme), siège des lésions caractéristiques de l'acné. Quelques rappels...

De quoi est composée la peau ? © Royaltystockphoto.com - Shutterstock

L'acné, maladie de peau

Dysfonctionnement épidermique bénin et commun, l'acné touche essentiellement l'adolescent et le jeune adulte avec une atteinte d'environ 80 % de cette population. Dans la majorité des cas (85 %) il s'agit de formes mineures ou moyennes, les formes sévères sont rares (15 % des cas) et se rencontrent surtout chez le sujet de sexe masculin. Cette affection peut avoir des conséquences psychosociales qu'il importe de ne pas sous-estimer.

Élément très important de l'organisme, la peau constitue l'organe le plus lourd et le plus étendu du corps humain d'un adulte : elle pèse en moyenne 3,5 kg et s'étend sur une superficie de 2m2. Elle joue plusieurs rôles :

  • protection du corps contre le milieu extérieur ;
  • régulateur thermique en aidant au maintien de la température corporelle autour des 37 °C ;
  • organe de perception grâce aux terminaisons nerveuses qu'elle contient au niveau du bout des doigts.

Notre peau est constituée de trois couches :

  • l'épiderme ; 
  • le derme ; 
  • l'hypoderme.

L’épiderme

L'épiderme est la partie la plus superficielle et la plus mince de la peau. Il est formé lui-même de plusieurs couches (cinq) et est constitué de quatre types de cellules différentes.

Les cinq couches de l'épiderme. © Wikipédia, DP

Les kératinocytes sont des cellules qui vont donner naissance à la partie la plus superficielle de l'épiderme   c'est-à-dire la couche cornée et produisent une protéine appelée la kératine qui aide à l'imperméabilisation et à la protection de la peau et des tissus sous-jacents. Les Mélanocytes de leur côté produisent la mélanine, pigment brun-noir qui donne à la peau sa coloration et absorbe les rayons ultraviolets (UV) permettant ainsi une protection contre le soleil. Les cellules de Langerhans interviennent dans les réactions de défense immunitaire. Enfin les cellules de Merkel jouent un rôle important dans le toucher.

Le derme

Le derme, qui est la partie moyenne de la peau, n'est autre qu'un tissu conjonctif richement vascularisé et innervé sur lequel repose l'épiderme. Il est composé de fibres collagènes, de fibres de réticuline et de fibres élastiques qui baignent dans une substance fondamentale et de cellules comprenant les fibroblastes (qui synthétisent les fibres du tissu conjonctif), les macrophages et d'autres cellules sanguines. Ce tissu donne à la peau sa tenue, sa solidité et son élasticité. Il se divise lui-même en deux couches. La couche papillaire est la plus superficielle : il s'agit d'un tissu conjonctif lâche. La couche réticulaire, qui est plus dense, abrite des vaisseaux sanguins et lymphatiques, des nerfs, des fibroblastes, des cellules musculaires mais surtout les annexes cutanées telles que les poils et les glandes sudoripares qui constituent les follicules pilosébacés. La jonction entre ces deux couches est appelée jonction dermoépidermique et constitue la zone d'attache de l'épiderme sur le derme.

L’hypoderme

L'hypoderme enfin constitue la partie la plus profonde de la peau. C'est autre un tissu conjonctif lâche contenant une grande quantité de cellules adipeuses dont le rôle est celui d'un tissu de jonction et de glissement au-dessus des muscles. 

C'est dans le derme, au niveau du follicule pilosébacé contenant en son centre un poil ou un cheveu ainsi que des glandes sébacées, que prend naissance l'acné. En sécrétant le sébum, les glandes sébacées permettent à la peau de se protéger contre les agressions extérieures (microbiennes, excès de température) mais également de garder une certaine élasticité (voir la composition du derme ci-dessous).

La peau est ainsi constituée de trois couches successives que sont l'épiderme, le derme et l'hypoderme. Chacune joue un rôle prépondérant dans l'évolution du poil et dans l'apparition ou non de l'acné.

Composition de la peau

Coupe anatomo-histologique d’une peau saine. 1- Pore de transpiration, 2- Jonction dermoépidermique, 3- Terminaison nerveuse (toucher), 4- Épiderme, 5- Derme, 6- Hypoderme, 7- Veine, 8- Artère, 9- Poil, 10- Couche cornée, 11- Couche pigmentée, 12- Kératinocytes, 13- Melanocytes, 14- Muscle arecteur du poil, 15- Glande sébacée, 16- Follicule pileux, 17- Bulbe, 18- Nerf, 19- Système lymphatique et vasculaire, 20- Glande sudoripare eccrine, 21- Corpuscule de Pacini. © Wikipédia, DP