Santé

Le clonage - définition

Dossier - Clonage... à qui le tour ?
DossierClassé sous :génétique , clonage

-

La nouvelle du premier clonage de mammifère nous avait tous profondément ébranlés. Lorsque nous en avons pris connaissance par l'intermédiaire de la presse, l'information nous avait d'abord fait l'effet d'une bombe.

  
DossiersClonage... à qui le tour ?
 

La nouvelle du premier clonage de mammifère nous avait tous profondément ébranlés. Lorsque nous en avons pris connaissance par l'intermédiaire de la presse, l'information nous avait d'abord fait l'effet d'une bombe. D'épouvantables fantasmes jusqu'alors tapis derrière « le mur de l'impossible », commencèrent à prendre forme au cœur de la réalité. Des fantasmes qui jusqu'ici ne s'étaient exprimés que par l'intermédiaire de quelques auteurs de science fiction. Nous avions l'impression, tout à coup, de devenir les acteurs d'un inquiétant scénario qui allait peut-être prendre forme dans notre vie quotidienne.

 Cloner en biologie signifie : produire un ensemble d'objets ou d'organismes de même constitution génétique que celle d'un objet ou d'un organisme déjà existant. On peut cloner des molécules d'ADN, des cellules, ou aussi des embryons en les coupant en deux (jumeaux) ; dans le cas d'organismes complexes comme une grenouille ou un mammifère, il faut d'abord disposer d'ovules dont on enlève le noyau pour le remplacer ensuite par le noyau d'une cellule prélevée sur l'organisme adulte, par exemple une cellule de peau ou de muscle.

Clonage femelle


 Le clonage est une technique qui permet, par exemple, d'obtenir des animaux sans passer par la reproduction sexuée c'est à dire sans la rencontre de deux gamètes. Autrement dit le clonage est une reproduction asexuée.

Avant de vous donner la recette du clonage d'un animal, je voudrais vous signaler que le fait de « cloner », c'est à dire obtenir des organismes ou des entités possédant le même ensemble de gènes n'est pas quelque chose d'exceptionnel. On peut procéder de façons très différentes. Ainsi :

  • une cellule mise isolément en culture et qui, en se divisant plusieurs fois, donne naissance à plusieurs cellules, forme un clone cellulaire
  • une molécule d'ADN insérée dans un plasmide que l'on multiplie ensuite dans une bactérie selon des techniques mises en place dans le courant du XXème siècle, donnera un clone moléculaire
  • la dissociation des cellules d'un embryon au tout au début de son développement après seulement 2 ou 3 fois divisions de l'œuf fécondé, alors qu'il n'est formé que de quatre à huit cellules permet d'obtenir à partir de chacune d'elle un embryon. Si nous les implantons ensuite dans une femelle porteuse, ils pourront donner plusieurs jeunes qui possèderons chacun le même ensemble de gènes puisqu'ils proviendront du même embryon
  • enfin, la scission en deux parties à peu près égales, à l'aide d'un micro scalpel, d'un embryon un tout petit peu plus vieux prélevé au moment où commencent à se réaliser les premières différenciations cellulaires permet très facilement de fabriquer des jumeaux