Santé

Date et heure de la mort : quand le crime a-t-il été commis ?

Dossier - Police scientifique : les vraies méthodes d'investigation
DossierClassé sous :biologie , génétique , médecine

-

Vous êtes fan des séries policières ? Futura-Sciences vous plonge dans l'univers des experts de la police scientifique et vous fait découvrir leurs véritables méthodes d'investigation !

  
DossiersPolice scientifique : les vraies méthodes d'investigation
 

Mort récente ou au contraire survenue des mois auparavant, les enquêteurs disposent d'éléments permettant de dater avec plus ou moins de certitude le moment du décès. Cette datation se révèle essentielle dans les affaires de meurtre.

Date de la mort ? © Sof75, Fotolia
La date de la mort de la victime est un élément essentiel de l’enquête. © Didier Descouens, Wikimedia, CC by 3.0

Date de la mort : un indice de poids dans une affaire de meurtre

Le moment de la mort est un indice précieux pour tenter d'identifier le criminel ou disculper un suspect, en fonction de l'établissement d'un solide alibi à l'heure précise du meurtre. Il est donc important de réussir à dater avec le plus de précision possible l'heure du décès, et pour cela les experts de la police scientifiques possèdent différents outils.

Les différentes méthodes de datation : mort précoce ou ancienne

S'il s'agit d'une mort précoce, différents paramètres permettent d'estimer l'heure du décès :

Pour effectuer une datation de cadavre, si le crime a eu lieu visiblement il y a plusieurs jours, semaines, voire plusieurs mois auparavant, des indices supplémentaires récoltés sur la victime peuvent être utilisés :