Santé

Iris

DéfinitionClassé sous :vie , biologie , botanique
Sur cette image on peut observer l'iris et la pupille d'un œil. Deux muscles antagonistes contrôlent la contraction et la dilatation de l’iris : le muscle sphincter pupillaire et le muscle dilatateur de la pupille. © Michael Reeve, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Le mot iris provient du grec iris, et désignait dans la mythologie la messagère des dieux (principalement d'Héra), souvent représentée avec un arc-en-ciel pour attribut. Aujourd'hui, ce mot désigne deux entités différentes : une plante et une partie de l'œil.

La plante iris

Son nom provient de la coloration de ses pétales, aux reflets irisés. L'iris appartient à la famille des iridacées qui compte 210 espèces. Il existe deux types d'iris : les iris à rhizomes (racines horizontales souterraines) et les iris à bulbes (racines charnues).

L’iris de l’œil

L'iris correspond à la zone colorée de l'œil qui est percée en son centre par la pupille, dans laquelle la lumière pénètre. Ces deux éléments jouent un rôle primordial dans la vision. Grâce à l'iris, la pupille peut se dilater ou rétrécir en fonction de la luminosité, ce qui permet de garder une vision nette à tout moment.

L'iris peut prendre un large éventail de couleurs différentes : vert, bleu, marron et même gris ou violet dans certains cas. Sa couleur est due à deux pigments : la mélanine et la lipofuscine (dans le cas de certains yeux verts).

Cela vous intéressera aussi