Les ovo-lacto-végétariens représentent la majeure partie des végétariens en Occident. © Devanath, Pixabay

Santé

Ovo-lacto-végétarien

DéfinitionClassé sous :Nutrition , végétarien , ovo-lacto-végétarien

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

 

Les ovo-lacto-végétariens sont des personnes qui ne consomment ni viande, ni produits de la mer (poissons, coquillages...), mais acceptent les œufs et les produits laitiers (lait, fromage, yaourt...).

Il existe aussi des lacto-végétariens et des ovo-végétariens.

Il s'agit de la forme la plus courante de végétarisme dans les pays occidentaux, d'après le Cerin. En France, il y aurait environ 2 % de végétariens. Les pays européens comptant la plus grande proportion de végétariens seraient l'Allemagne (8 % à 9 % de végétariens), suivie de l'Italie (6 % à 7 %).

Produits laitiers et œufs peuvent être mangés

Les ovo-lacto-végétariens se distinguent donc des végétaliens qui ne mangent aucun produit animal (ni viandes, ni poissons, ni œufs, ni produits laitiers). Ce type de végétarisme est donc moins strict que le végétalisme, et limite le risque de carences.

Les protéines d'un régime ovo-lacto-végétarien peuvent provenir des produits laitiers, des œufs et des végétaux (légumes, céréales, noix...). Les ovo-lacto-végétariens ne risquent pas de manquer de vitamine B12, contrairement aux végétaliens chez qui une complémentation est conseillée.

Motivations des ovo-lacto-végétariens

Les motivations des végétariens peuvent être religieuses, ou liées au respect de la cause animale, à la préoccupation environnementale (la production de viande étant jugée plus néfaste sur le plan écologique que celle de fruits et légumes), mais aussi à la recherche d'une meilleure santé.

Des travaux suggèrent une plus grande longévité chez les végétariens. D'après une étude indienne portant sur un échantillon de plus de 6.000 personnes, le régime végétarien limiterait certains facteurs de risque cardio-vasculaire.

Une salade extraterrestre dégustée à bord de l'ISS  Pour la première fois, des astronautes ont mangé une salade intégralement cultivée en impesanteur. Un évènement historique immortalisé par la Nasa au cours de cette vidéo. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.