Le maté est la boisson nationale en Argentine. © Kalalo, fotolia

Santé

Maté

DéfinitionClassé sous :Nutrition , Santé , théine
 

Le maté est une plante originaire d'Amérique du Sud. Elle pousse plus précisément au Paraguay, Uruguay, sud du Brésil et Nord-est de l'Argentine. Autant de pays où la décoction qui en provient est largement consommée. Comme le thé ou le café, elle est surtout bue par goût et par habitude. Toutefois, comme ces derniers, elle présente de nombreux bienfaits en matière de santé. Si elle est consommée avec modération.

Les effets stimulants de la caféine contenue dans le maté sur le système nerveux central et son effet sur le maintien de la vigilance sont connus. Mais le principal bienfait réside dans sa capacité à combattre l'obésité. Un travail mené en 2001 par une équipe danoise a démontré l'intérêt d'une concoction à base de maté, de guarana et de damiana sur la perte de poids durable.

Les bienfaits du maté

La consommation de cette boisson diminue l'appétit, ralentit la progression du bol alimentaire et prolonge la sensation de satiété. De plus, elle favorise le métabolisme des graisses par l'effet de ses saponines. Le maté a aussi une action de protection contre les complications du diabète dues à l'hyperglycémie.

Autre bénéfice : ses antioxydants. Comme le thé, le maté est une source d'antioxydants non négligeable. Ceux-ci protègent les cellules des attaques des radicaux libres. Ce qui confère à cette plante un effet cardio-protecteur et sans doute aussi un potentiel anticancéreux. Une étude menée en 2000 par des chercheurs de l'Universidad Nacional de La Plata à Buenos Aires (Argentine) a montré l'efficacité des antioxydants contenus dans le maté.

Le maté n’est pas bon pour tout le monde

Toutefois, malgré les bienfaits démontrés de la consommation de maté sous forme de boisson chaude ou froide, il existe quelques contre-indications. En raison de sa teneur en caféine, il est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes et aux personnes souffrant de maladies cardiaques.

Une consommation abusive de maté très chaud, constatée dans les pays d'Amérique du Sud, a été corrélée avec un risque accru de cancer de la gorge.

À voir aussi :