La baie d'açaï s’oxyde rapidement et ne se conserve pas plus de 48 heures. © Alexander Ruiz, Fotolia

Santé

Baie d'açaï

DéfinitionClassé sous :Nutrition , fruit , superaliment
 

L'açaï (Euterpe oleracea) est un palmier fin de la famille des Arecaceae qui pousse exclusivement en Amérique du Sud (principalement au Brésil) dans des zones chaudes et très humides. Il peut atteindre 20 m de haut. Il est appelé aussi palmier pinot en Guyane française.

Histoire de la baie d'açaï

Les baies, qui poussent en grappes le long du tronc, sont consommées par les indigènes d'Amazonie depuis l'époque précolombienne. Le petit fruit rond et violet foncé de 1 cm de diamètre ressemble à une myrtille avec un gros noyau. Sa chair, de 1 mm d'épaisseur environ, rappelle le goût du chocolat et des fruits rouges.

Bienfaits sur la santé de la baie d'açaï

La baie d'açaï est riche en fibres (25 % de la matière sèche) et en lipides (50 %). Une étude montre qu'elle apporte notamment de l'acide oléique, un lipide mono-insaturé (comme l'huile d'olive) qui lutte contre le cholestérol LDL (qui se dépose dans les artères) en facilitant la synthèse de cholestérol HDL, le bon cholestérol.

L'açaï, grâce à une concentration d'anthocyanines et de proanthocyanidines, offre une activité antioxydante notable (sans être exceptionnelle), c'est-à-dire limitant la libération de radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. La consommation de pulpe augmente notamment l'activité de la catalase, une enzyme antioxydante.

Autres utilisations de la baie d'açaï

Les vertus de l'açaï sont vantées dans les régimes alimentaires. Toutefois, rien ne prouve à ce jour que, au-delà de la satiété apportée par les fibres de la baie, l'açaï fasse maigrir.