Le gel des plantes aloès peut être utilisé pour atténuer une brûlure et des affections dermatologiques. © Monning27, Shutterstock

Santé

Aloe

DéfinitionClassé sous :Nutrition , Santé , Aloès

Destination Santé et Futura

 

Le terme Aloe désigne un genre de plantes succulentes, les aloès. Les feuilles épaisses et charnues de ces plantes sont principalement employées pour calmer les affections de la peau et les troubles de la digestion.

Plante : les aloès en phytothérapie

Deux éléments des aloès sont employés en phytothérapie :

  • le suc, également appelé « latex », liquide jaune logé dans l'écorce et doté de propriétés laxatives grâce à sa teneur en anthranoïdes ;
  • le jus des feuilles vendu sous l'appellation « aloe vera », comme l'explique Max Rombi dans l'ouvrage 120 plantes médicinales.

Propriétés des aloès

Les propriétés laxatives du suc des aloès ont été démontrées par des chercheurs italiens en 1983 chez la souris. Aujourd'hui, la Commission E (organisme allemand de référence), l'European Scientific Cooperative on Phytotherapy (Escop) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaissent l'efficacité chez l'être humain du suc d'aloès pour soulager une constipation occasionnelle.

De son côté, le gel de l'aloès Aloe vera est capable de ramollir les tissus. Ainsi, il apaise les piqûres d'insectes, soigne les brûlures et les plaies chroniques comme les ulcères, apprend-on dans le Journal of Wound Care.

Administré par voie orale, le gel d'aloès a été testé auprès de 44 malades souffrant de colites ulcéreuses à raison de 200 ml par jour pendant 4 semaines. Leur état de santé s'est considérablement amélioré, comparé à la prise de placebo.

Enfin, son important pouvoir hypoglycémiant a été révélé en 1986. Administré dans l'organisme de rats diabétiques, la substance aloe vera diminue le taux de sucre sanguin, de transaminases hépatiques, de cholestérol, des triglycérides et augmente le taux d'insuline

L'aloès : gélules, boissons, poudre, gel…

L'aloès se vend sous forme d'extrait aqueux, de gélules, de boissons ou de poudre. Utilisé pour son pouvoir hydratant, le gel de cette plante entre dans la composition des produits hygiéniques et cosmétiques (shampoings, savons, laits corporels, crèmes solaires, produits de rasage...).

En raison de son pouvoir laxatif, l'aloès est contre-indiqué chez les femmes enceintes. Cette plante est également à éviter chez les patients diagnostiqués pour une appendicite, des troubles rénaux ou une maladie cardiaque. Enfin, l'usage d'aloès doit rester occasionnel : sur le long terme, sa teneur en anthracénosides favorise la formation de polypes, mécanisme augmentant le risque de cancer colorectal et de troubles rénaux.

Sources :

  • 120 plantes médicinales, composition, mode d'action et intérêt thérapeutique. De l'ail à la vigne rouge, Max Rombi et Dominique Robert, éditions Alpen ;
  • Hormone Research, 1983 ;
  • Oral aloe vera for treatment of diabetes mellitus and dyslipidemia. Ngo M.Q., Nguyen N.N., Shah S.A. Am J Health Syst Pharm. 2010 Nov 1.

L'étrange utilisation des plantes grasses, de l’Aloe vera au peyotl  Les plantes succulentes, aussi appelées plantes grasses, peuvent survivre longtemps sans eau et ne demandent que peu d’entretien. Mais au-delà de leurs capacités hors norme, elles ont aussi des utilisations parfaitement inattendues. Futura-Sciences a interviewé Jean-Marie Solichon, directeur du jardin exotique de Monaco, afin qu’il nous en parle. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.