Dans les cas d’amnésie, la mémoire épisodique est affectée à cause d’une lésion cérébrale. © pathdoc, Shutterstock

Santé

Mémoire épisodique

DéfinitionClassé sous :mémoire , mémoire épisodique , mémoire autobiographique

La mémoire épisodique est une mémoire consciente (explicite) qui permet de se rappeler d'évènements passés (par exemple, ce que l'on a mangé la veille, un film vu la semaine précédente) et de prévoir ceux à venir (par exemple : prochaines vacances...).

Mémoire épisodique ou mémoire autobiographique

C'est donc une mémoire qui permet de voyager dans le temps, passé ou futur. Cette mémoire concerne des évènements biographiques ; c'est pourquoi la mémoire épisodique est aussi appelée mémoire autobiographique. En même temps que sont enregistrés les détails de l'évènement (lieu, date...), l'individu mémorise aussi l'état émotionnel dans lequel il était à ce moment-là.

Ce sont les mêmes circuits cérébraux qui sont activés lorsque quelqu'un se rappelle un évènement qui s'est déroulé lors des derniers mois ou lorsqu'il imagine ses vacances à venir. La mémoire épisodique fait partie de la mémoire à long terme, tout comme la mémoire sémantique (mémoire des mots et des concepts), ou la mémoire procédurale (mémoire implicite des habiletés).

La mémoire épisodique utilise des réseaux de neurones situés dans l'hippocampe et dans la face interne des lobes temporaux.

De l’oubli « normal » à la maladie d’Alzheimer

La mémoire épisodique est sensible à l'oubli. Au fil du temps, la mémoire des évènements passés perd des détails (le jour exact...).

Dans les cas d'amnésie, la mémoire épisodique est altérée. C'est aussi le cas chez les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer qui peuvent se souvenir d'événements anciens, datant de leur enfance, mais pas d'évènements plus récents.

Un implant révolutionnaire pour éviter la maladie d’Alzheimer  La maladie d’Alzheimer attaque progressivement les neurones, provoquant tout d’abord des troubles de la mémoire jusqu’à la perte des fonctions autonomes puis la mort. Des chercheurs de l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne), en Suisse, ont développé une capsule qui pourrait protéger les neurones et enrayer la maladie. Voici son fonctionnement présenté en vidéo.