La maladie d’Alzheimer se caractérise à la fois par des plaques amyloïdes et l’accumulation de protéines Tau dans le cerveau. © Naeblys, Shutterstock

Santé

Protéine Tau

DéfinitionClassé sous :médecine , protéine tau , protéine amyloïde

La protéine Tau (Tubulin associated unit) participe à l'architecture des neurones et à leur stabilité. Comme son nom l'indique, la protéine Tau interagit avec la tubuline des microtubules. Elle pourrait aussi entrer dans le noyau des cellules, se fixer à l'ADN et le protéger lors de stress cellulaires.

Protéine Tau et maladie d’Alzheimer : un excès de phosphorylation

Les pathologies liées à des anomalies de la protéine Tau sont des tauopathies, des démences parmi lesquelles se trouve la maladie d’Alzheimer. Une tauopathie se définit par l'accumulation anormale de protéines Tau.

Le mauvais fonctionnement des protéines Tau est lié à un excès de phosphorylation (l'ajout de groupements phosphate), entraînant l'agrégation des protéines entre elles : des amas de protéines Tau se forment ; il y a une désorganisation des neurones en une dégénérescence neurofibrillaire, qui peut entraîner la mort cellulaire (dégénérescence cellulaire).

C'est pourquoi la protéine Tau fait partie des cibles thérapeutiques pour la recherche de nouveaux traitements contre la maladie d'Alzheimer.

Un implant révolutionnaire pour éviter la maladie d’Alzheimer  La maladie d’Alzheimer attaque progressivement les neurones, provoquant tout d’abord des troubles de la mémoire jusqu’à la perte des fonctions autonomes puis la mort. Des chercheurs de l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne), en Suisse, ont développé une capsule qui pourrait protéger les neurones et enrayer la maladie. Voici son fonctionnement présenté en vidéo.