Lors de la fécondation, les noyaux du spermatozoïde et de l’ovule deviennent pronucléi pour fusionner. © phonlamaiphoto, Fotolia

Santé

Pronucléus

DéfinitionClassé sous :médecine , pronucléus , ADN

Le pronucléus est un noyau haploïde présent dans un œuf fécondé, avant que les deux noyaux ne fusionnent.

Fécondation et pronucléus

Lors de la fécondation, chez les mammifères, le spermatozoïde, qui contient un lot n de chromosomes, transfère l'ADN paternel sous forme condensée dans l'ovocyte.

L'entrée du spermatozoïde permet la fin de la méiose de l'ovocyte qui était bloqué en métaphase II : la deuxième division se termine. Le fuseau mitotique est excentré car le deuxième globule polaire qui est émis est bien plus petit que l'ovule.

Décondensation, synthèse et condensation de l’ADN

Il faut alors que les deux noyaux, mâle et femelle, soient sous une forme qui permette leur fusion. L'ADN est décondensé dans les pronucléi et une synthèse d'ADN a lieu pour doubler la quantité d'ADN. Le pronucléus paternel se trouve près du point d'entrée du spermatozoïde, tandis que le pronucléus maternel se trouve près des deux globules polaires. Les deux pronucléi se rapprochent.

Puis l'ADN se condense en chromosomes qui s'organisent sur le plan équatorial du fuseau mitotique pour la première division du zygote. La synthèse d'ADN était indispensable pour préparer la division cellulaire et fournir à chaque cellule fille le même matériel génétique (formé de 2n chromosomes). Les deux cellules obtenues sont des blastomères. L'embryon poursuit ensuite ses divisions tout en progressant dans les trompes, pour rejoindre l'utérus où il va s'implanter lors de la nidation.

Un biobot nageur inspiré du spermatozoïde  Pour la première fois, des chercheurs sont parvenus à créer une machine biohybride microscopique qui nage de manière autonome. Elle est propulsée par des cellules cardiaques de rat. © Brian Williams et al., Nature Communications, 2014