Une hypertrophie cardiaque congénitale peut favoriser la mort subite chez des sujets jeunes. © Tewan Banditrukkanka, Shutterstock

Santé

Mort subite

DéfinitionClassé sous :médecine , mort subite , Mort subite du sportif

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

 

La mort subite décrit le décès brutal d'un individu qui, le plus souvent, n'avait pas eu de symptômes avant de faire un arrêt cardiaque.

Mort subite du nourrisson, du sportif, de l'adulte…

Elle peut concerner des nouveau-nés (mort subite du nourrisson), des sujets jeunes, des sportifs ou des personnes plus âgées. En France, il y aurait 40.000 cas de mort subite par an.

La mort subite du nourrisson toucherait 400 à 500 enfants par an. Elle concerne des enfants retrouvés décédés sans raison apparente.

Mort subite et problèmes cardiaques

Chez les sujets jeunes, la mort subite est souvent due à un problème cardiaque, d'origine génétique ou héréditaire.

La mort subite du sportif est un évènement qui a lieu pendant une séance de sport ou moins d'une heure après. Bien que très médiatisée, la mort subite du sportif reste rare (moins de 150 cas par an en France). Elle serait due, comme pour les cas de morts subites chez des jeunes, à des problèmes cardiaques méconnus par le sportif.

Ainsi, en 2003, l'international camerounais Marc-Vivien Foé est décédé brutalement lors d'un match de football joué à Lyon ; l'autopsie a montré qu'il souffrait d'une hypertrophie cardiaque congénitale. Voir également à ce sujet notre question-réponse Pourquoi tant de footballeurs sont-ils morts d'une crise cardiaque ?