Santé

Microscope à contraste interférentiel

DéfinitionClassé sous :médecine , microscope , image
Un ovule fécondé est observé au microscope à contraste interférentiel. © Alan Handyside, Wellcome Images, CC by-nc-nd 2.0

Le microscope à contraste interférentiel (mis au point par Nomarski et d'autres auteurs) repose sur un principe différent de celui du microscope à contraste de phase mais produit le même type d'image et a le même domaine d'utilisation.

Technique du microscope à contraste interférentiel

Un premier système optique dédouble le faisceau lumineux avant qu'il ne traverse l'objet et un second fait interférer les deux, produisant un contraste artificiel très marqué là où les rayons sont déphasés. À l'observation, on voit une image essentiellement en noir et blanc où les différentes structures apparaissent bordées de blanc d'un côté et de noir de l'autre, induisant une impression (fausse) de relief. On peut aussi obtenir des images en couleurs.

Utilisation du microscope à contraste interférentiel

Ce microscope (comme celui à contraste de phase) permet d'étudier des cellules vivantes, sans devoir leur infliger une coloration. Le microscope à contraste de phase produit un halo autour des structures observées, ce que ne fait pas le microscope à contraste interférentiel.

Cela vous intéressera aussi