La menthe, une plante retrouvée dans toutes les cultures. © Phovoir

Santé

Menthe poivrée

DéfinitionClassé sous :médecine , botanique , Menthe poivrée

La menthe poivrée est une plante herbacée appartenant à la famille des lamiacées. Particulièrement vivace, elle peut atteindre 60 centimètres de hauteur. Elle est composée de tiges quadrangulaires, légèrement velues et violacées. Les feuilles, simples et opposées, sont dentées, ovales et se terminent en pointe. Elles sont de couleur vert foncé sur le dessus, et vert pâle en dessous. Les fleurs sont pourpres, et regroupées en épis au sommet de la plante. La menthe poivrée est notamment indiquée pour soulager les problèmes de digestion.

La famille des lamiacées compte plusieurs dizaines d'espèces de menthe. Sa variété dite « poivrée » est cependant l'une des plus utilisées en phytothérapie et en cuisine. Les parties utilisées sont les feuilles - fraîches ou séchées - sous forme d'infusion ou d'huile essentielle. La menthe poivrée entre aussi dans la composition de diverses spécialités culinaires : dans le thé, le taboulé ou les nems. La plante est retrouvée dans quasiment toutes les cultures. 

La menthe poivrée, une aide à la digestion

La menthe poivrée est riche en acides phénoliques. Elle contient également une quantité intéressante de flavonoïdes et de tanins. Elle est indiquée par voie orale dans la prise en charge des troubles digestifs fonctionnels (ballonnements, digestion lente, renvois, flatulences...). En usage externe, elle est recommandée contre les infections cutanées. Elle est aussi utilisée en inhalation contre le rhume, ou en bains de bouche contre les affections buccales. Autre atout, elle semblerait efficace pour soulager les douleurs musculaires, névralgiques ou rhumatismales.

Source :