Santé

Jaunisse

DéfinitionClassé sous :médecine , jaunisse , ictère
La bilirubine est un pigment jaune qui colore les yeux, la peau et les muqueuses. Dans les stades précoces de la maladie, seuls les yeux permettent de diagnostiquer l'apparition de la jaunisse. © Thomas F. Sellers/Emory University, DP

Le nom scientifique de la jaunisse est l'ictère. Il s'agit d'une pathologie correspondant à la coloration en jaune des téguments (tissus tels que la peau et les muqueuses) à cause d'une accumulation anormale de bilirubine, un composé issu de la dégradation des globules rouges. Pour un diagnostic précoce, le seul symptôme que l'on peut observer est le blanc des yeux, qui change de couleur

Jaunisse du nouveau-né

Les bébés peuvent être affectés. Produisant plus de globules rouges que les adultes, la bilirubine peut être excédentaire. L'immaturité du foie, qui ne peut pas éliminer l'excès de bilirubine, en est alors la cause. Très fréquente, cette jaunisse appelée ictère physiologique se soigne bien.

D'autres formes sont en revanche plus graves. L'ictère cholestatique se produit malgré un fonctionnement du foie et une hémolyse (destruction des globules rouges) normaux. Dans ce cas, la bile est obstruée et ne peut s'écouler normalement. La bilirubine passe alors dans le sang. À partir d'un certain taux, le pigment jaune traverse la barrière hématoencéphalique et touche gravement le cerveau, entraînant des conséquences à long terme. Cette forme est une urgence thérapeutique. Dans ce cas, il faut changer le sang du bébé.

Jaunisse chez l'adulte

On retrouve plusieurs origines de l'ictère chez l'adulte :

L'ictère manifeste donc une défaillance physiologique qu'il faut soigner à la source.