Les traitements anticholestérols ? Toujours en compléments de règles hygiénodiététiques. © Phovoir

Santé

Hypolipémiant

DéfinitionClassé sous :médecine , cholestérol , alimentation

Également appelés hypocholestérolémiants, les hypolipémiants sont des médicaments qui visent à diminuer le taux sanguin de cholestérol pour le rapprocher des valeurs normales. Il existe plusieurs familles de traitements mais dans tous les cas, la prise de ces médicaments doit être accompagnée de mesures hygiénodiététiques (retour à une alimentation saine et variée, exercice physique...).

Le cholestérol est produit par le foie à partir des graisses présentes dans notre alimentation. Il nous est indispensable dans la mesure où il sert à la formation des membranes cellulaires et de certaines hormones... Et l'équation est simple : plus nous consommons de graisse, plus notre foie synthétise de cholestérol. Il existe en fait deux types de cholestérol : le HDL (High-density lipoprotein) et le LDL (Low-density lipoprotein). Très schématiquement, le rôle du premier est de nettoyer nos artères des graisses déposées par le second. Autrement dit, plus les « nettoyeurs » HDL seront nombreux par rapport aux « encrasseurs » LDL, plus nos artères seront propres. En revanche, plus les LDL seront nombreux, plus elles seront obstruées.

Les différentes familles d'hypolipémiants

L'objectif des traitements anticholestérol est donc d'abaisser le taux de « mauvais » cholestérol. Il existe à ce jour quatre grandes familles d'hypolipémiants :

À noter que l'utilisation des traitements anticholestérols doit toujours être associée à un retour à des règles hygiénodiététiques adaptées : un régime alimentaire pauvre en graisses animale, sain et varié, et la pratique régulière d'exercice physique. À la moindre question, interrogez votre médecin traitant.

Source : Le cholestérol des Drs Philippe Giral et Emmanuel Cuzin